Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

API> Café de presse

L’Agence burundaise de Promotion des Investissements, a organisé le vendredi 10 juillet 2020, un café de presse pour informer l’opinion publique sur les réalisations de l’API pour l’année budgétaire 2019-2020 en général et les réalisations du 4ème trimestre de l’exercice budgétaire. L’API a également répondu aux questions des journalistes concernant l’investissement au Burundi.api

Dans son discours, le directeur de l’API, Désiré Musharitse a précisé qu’au cours de ce dernier trimestre (avril-juin 2020), neuf cent quarante et une sociétés (941) ont été immatriculées selon les statistiques relatives aux déclarations des créateurs d’entreprises, avec une projection de sept cent dix huit(718) emplois projetés.Concernant la création des sociétés, M. Musharitse a rappelé que depuis décembre 2019, c’est désormais l’API qui immatricule les personnes physiques et non l’Office Burundais des Recettes(OBR) et quant aux coopératives, elles sont maintenant créées au niveau de l’Ancoop et non à l’Api.Dans le cadre de la mise en application des dispositions du code des investissements, l’API, à travers son service d’appui et assistance aux investisseurs, a poursuivi le traitement des dossiers liés aux amendes d’accès aux avantages. Ainsi, précise M.Musharitse, dix(10) certificats d’éligibilité aux avantages du code des investissements ont été octroyés, correspondant à un capital prévisionnel de 170 378 443 174 711 francs burundais, avec une projection de 643 emplois.Dans le but d’accompagner et de faciliter les affaires pour les exportateurs, le service Promotion des Investissements a continué le travail de recherche et d’information sur les opportunités de marchés d’exportation par la mise en disponibilité aux exportateurs, des fiches pays. Ces informations montrent que les pays de la communauté Est africaine regorgent des opportunités des exportations des produits, notamment pour les filières : savon, animaux vivants, produits horticoles le lait, le papier etc. L’API a encouragé les promoteurs de projets, de bien vouloir exploiter ces informations diffusées à travers le site de l’API car elles sont indispensables pour la planification des productions et les études de marchés à l’export.


Aline Nshimirimana

Ouvrir