Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

COVID-19> Nouvelles mesures d’hygiène

Afin de lutter efficacement contre le Covid-19, le ministre de la Santé publique et de la lutte contre le sida, a annoncé au public en général de respecter les mesures d’hygiène et en particulier dans les bus de transport en commun. Il a demandé que les bus soient désinfectés après avoir déposé les passagers. Les usagers des bus de transport en commun  sont satisfaits de la mesure. L’Atrabu (Association des transporteurs du Burund) fait de son mieux pour la faire respecter. parkings2

Le Covid-19 fait aujourd’hui parler de lui à travers  le  monde entier y compris au Burundi. Bien qu’il y ait peu de patients atteints de cette maladie dans notre pays, la population est consciente de sa gravité. Le ministère de la Santé publique et de lutte contre le sida est déterminé à la  combattre à jamais.

Désinfecter les bus

Les lieux de rassemblement comme les parkings et les marchés sont le plus souvent la cible des contaminations. Pour ce qui est du transport en commun, en plus de la présence des dispositifs de lavage des mains devant les bus, le ministre de la Santé publique demande qu’avant que les passagers ne s’y embarquent, les bus doivent être désinfectés. Le port de masque dans les les bus de transport en commun est également recommandé.Pour Moïse Nduwimana, superviseur de l’Atrabu, l’appel du ministre a été entendu et il est en train d’être exécuté. Dans les parkings, M. Nduwimana est  chargé de sensibiliser les chauffeurs des bus pour qu’ils communiquent à leurs patrons propriétaires de ces véhicules d’acheter les désinfectants pour qu’ils se protègent eux-mêmes et protègent les autres. Vu l’état de certains véhicules, les passagers ont peu de confiance dans  la mise en application effective de la mesure puisqu’il y a des véhicules qui sont très dégradés. Ils ont donc peur que le virus puisse rester une fois déposé sur les sièges détériorés. Le superviseur est optimiste et a promis qu’avec la volonté des propriétaires des véhicules, cette mesure sera mise en application dans les meilleurs délais. M.Nduwimana a remercié le gouvernement burundais pour son appui dans la lutte contre le Covid-19. Il promet alors qu’ils ne ménageront aucun effort pour que la maladie soit éradiquée dans notre pays. Il demande à ses collègues de coopérer afin de mieux lutter contre la Covid-19.


Aline Nshimirimana

Ouvrir