Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

INVESTISSEMENTS> Leur promotion

L’investissement au Burundi est un secteur privé embryonnaire qui nécessite un accompagnement. Cependant, il présente des opportunités. L’Agence de promotion des investissements (Api) a déjà mené des réalisations en vue de promouvoir l’investissement dans le pays.IMG 0029D’après le chef de service Promotion des investissements à l’Api, Esaïe Ntidendereza, des réalisations ont été atteintes au niveau national, régional et international en vue de promouvoir les investissements. Au niveau national, M. Ntidendereza dit qu’il y a eu des séances de sensibilisation de la population dans les provinces pour que les Hommes d'affaires et les entrepreneurs locaux puissent connaitre et bénéficier des services de l’Api. Au niveau des ambassades et de la diaspora burundaise, il y a eu la collaboration dans leurs activités de promotion, la sensibilisation et la mobilisation pour participer au développement du pays. L’Api a également tissé un réseau des contacts avec des investisseurs au niveau régional. Via son service Promotion des investissements, elle s’est engagée à renforcer les liaisons avec des institutions régionales et internationales à vocation de promotion des investissements.

Des opportunités et des défis

L’investissement au Burundi présente des opportunités. Selon M. Ntidendereza, il s’agit de la production d’énergie ; l’agriculture, l’élevage, la pêche et l’aquaculture ; les transports routier, maritime et aérien ; les technologies de l’information et télécommunications ; l’immobilier  et autres infrastructures étatiques et privés ; la construction de ponts et chaussées, les mines et carrières ; le secteur financier; l’hôtellerie et tourisme ainsi que  l’industrie de transformation.Les défis de l’investissement au Burundi sont liés à l’insuffisance des budgets alloués à la mise en œuvre des Plans d’actions de l’Api. Par conséquent, mentionne M. Ntidendereza, l’implémentation  des actions promotionnelles essentielles reste impossible. Ainsi, c’est un secteur privé embryonnaire nécessitant un accompagnement et des appuis substantiels. 

Des perspectives

Les Perspectives de l’investissement sont inscrites dans le Plan stratégique 2017-2022. M. Ntidendereza signale que ce sont l’identification et la prospection des investisseurs étrangers internationaux de manière ciblée ; l’établissement des échanges d’information privilégiés et réguliers avec les missions diplomatiques ainsi que le renforcement des relations avec des associations des Burundais de la diaspora, les organisations régionales et internationales ainsi qu’avec le secteur privé.

ERIC MBAZUMUTIMA

Ouvrir