Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Elections de 2020> Rôle des associations des jeunes

Les associations des jeunes ont joué un rôle primordial dans la prévention des violences qui se manifestaient souvent pendant et après les élections. Selon le président et représentant légal de l’Association pour une jeunesse africaine progressiste (Ajap), Eric Nsengimana, les résultats ont été positifs grâce aux forums des jeunes et aux sensibilisations menées par ces associations pendant  la période pré-électorale.AJ 21

D’après M. Nsengimana, c’est la première fois dans l’Histoire du Burundi que les jeunes des différents partis politiques restent calmes et sereins pendant et après les élections, et que les rapatriés continuent de regagner leur pays natal. Dans le passée, c’était bien le contraire. La période électorale était souvent marquée par des cas de violence au Burundi. Pour M. Nsengimana, celle de cette année a été exceptionnelle du début à la fin. Le plus étonnant, est que la situation reste ainsi même après le décès du président Pierre Nkurunziza a eu égard à ce qui se passait dans les années antérieures quand un président mourait. Il souligne que les forums des jeunes et les sensibilisations menés par les associations des jeunes ont joué un rôle considérable pour que la situation soit ainsi. Selon lui, du fait que les jeunes constituent la tranche la plus importante de la population burundaise et que les politiciens mal intentionnés ou les déstabilisateurs de la paix et de la sécurité se servent des jeunes pour réussir leurs sales missions, ils ont bien compris qu’ils sont souvent instrumentalisés pour l’intérêt des gens qui ne se soucient pas de leur avenir. M. Nsengimana informe qu’ils ont même créé un groupe whatsapp rassemblant les jeunes leaders affiliés aux différents partis politiques pour des échanges constructifs. Cela leur permettait de résoudre à temps tout problème qui se manifestait entre les jeunes pendant la période électorale.

Montrer aux jeunes comment se comporter

M. Nsengimana fait savoir que, par exemple, au sein de l’Ajap, ils ont organisé des forums des jeunes en mairie de Bujumbura et à l’intérieur du pays dont l’objectif était de montrer aux jeunes la manière de se comporter pendant et après les élections ; comment vivre en harmonie avec d’autres jeunes affiliés aux différents partis politiques et comment éviter tout ce qui peut les diviser. Il ajoute que le patriotisme, la tolérance politique et le fait de montrer aux jeunes qu’ils sont des futurs cadres du pays prenaient les devants.M. Nsengimana appelle tous les jeunes à donner sa part dans les travaux de développement du pays et à soutenir le nouveau président de la république du Burundi dans la mise en application des ses projets en évitant tout ce qui peut déstabiliser le pays.


Julien Nzambimana

Ouvrir