Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

PRODUCTION DES TOMATES> Différentes contraintes

Dans un entretien récemment nous accordé par Cyrille Mbonihankuye, le chef de service chargé de la valorisation des résultats dans la multiplication des semences et chercheur sur les légumes et les fruits à l’Institut des sciences agronomiques du Burundi (Isabu), la culture des tomates est confrontée à de multiples contraintes qui doivent pousser les agriculteurs à savoir comment y faire face.

Les tomates qui sont des fruits et des légumes car elles sont produites d’une fleur et proviennent d’une plante potagère,sont nécessaires dans le fonctionnement de l’organisme  car elles apportent des vitamines et des sels minéraux. Il y a des contraintes liées à leur production, selon Cyrille Mbonihankuye. Il existe des problèmes qui sont liés à de multiples causes et les agriculteurs doivent trouver des remèdes à temps pour mieux produire. 

Mauvaise sélection des semences

M. Mbonihankuye souligne qu’en plus de la saison des pluies pendant laquelle la culture des tomates est beaucoup exigeante car elle demande  beaucoup l’utilisation des pesticides par rapport à la saison sèche, des contraintes liées à la mauvaise sélection des semences ne manquent pas. « Les tomates présentent de multiples variétés provenant surtout de l’extérieur. C’est à cet effet que beaucoup de cultivateurs de tomates ont des problèmes de recevoir des semences de qualité et préfèrent ressemer les tomates récoltées sans distinguer ceux qui sont malades ou pas », informe-t-il. Pendant la saison sèche, les cultivateurs investissent beaucoup de moyens dans la culture des tomates et cela entraine une surproduction. « Pendant la saison sèche, les tomates ne demandent pas beaucoup de pesticides. Dans ce cas, beaucoup d’agriculteurs s’engagent à les cultiver à grande échelle et cela entraîne une surproduction », ajoute-t-il.

Appliquer correctement les pesticides

Selon M. Mbonihankuye, il est nécessaire de mettre en place des lieux pour la sélection des semences. Il recommande aussi aux agriculteurs d’utiliser des pesticides mais de les appliquer convenablement pendant la saison des pluies. Pour faire face à la surproduction, il s’avère nécessaire de mettre en place des usines de transformation des tomates pour faciliter leur conservation.

Donathe Ndayisenga(stagiaire)

Ouvrir