Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MINISTRE EN CHARGE DE LA SANTE > Gratuité des soins pour les retraités de l’Etat

Le ministre de la Santé publique et de la lutte contre le sida, Thaddée Ndikumana, a affirmé que son ministère va mettre en pratique le programme du nouveau président, Evariste Ndayishimiye concernant la gratuité des soins pour les retraités de l’Etat.IMG 2014


Lors de sa visite dans les centres de passation des examens communs de fin d’études paramédicales dans la mairie de Bujumbura le jeudi 25 juin 2020, le ministre de la Santé publique et de la lutte contre le sida, Thaddée Ndikumana a fait savoir que lors de son investiture, le nouveau président de la république du Burundi, Evariste Ndayishimiye a annoncé qu’il y aura un programme de la gratuité des soins pour les retraités de l’Etat. Dr Ndikumana a indiqué que le ministère en charge de la santé va mettre en pratique ce programme en s’assurant qu’il est en train de se mettre en œuvre dans toutes les structures de soins.  A la question de savoir s’il sera facile pour ces retraités de l’Etat d’avoir accès aux médicaments dans les pharmacies de la Mutuelle de la Fonction publique, Dr Ndikumana a précisé que si les médicaments sont disponibles dans ces pharmacies, il ne voit pas pourquoi les retraités de l’Etat n’y auront pas accès. Il a néanmoins rappelé qu’il peut y avoir un manque de tel ou tel autre médicament dans certaines pharmacies de la Mutuelle. Mais, cela ne veut pas dire que tous les médicaments ne seront pas disponibles pour les retraités de l’Etat. « Si les médicaments sont disponibles dans les pharmacies de la Mutuelle, ils seront servis à qui de droit, y compris les retraités de l’Etat », a-t-il signalé. 

Les personnes âgées démunies seront prises en charge par le ministère en charge des affaires sociales

Le ministre de la Santé publique et de la lutte contre le sida a précisé qu’en plus de la gratuité des soins pour les retraités de l’Etat, les personnes âgées démunies seront également prises en charge par le ministère de la Solidarité nationale, des affaires sociales, des droits de la personne humaine et du genre. « Nous constatons que le gouvernement du Burundi a mis un accent particulier dans la prise en charge de toutes les personnes âgées de façon générale », a-t-il souligné. 

 Rose Mpekerimana  

 

Ouvrir