Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MINISTERE EN CHARGE DE LA SOLIDARITE NATIONALE> Evaluation des activités annuelles 2019-2020

Le ministère de la Solidarité nationale, des affaires sociales, des droits de la personne humaine et du genre a organisé le vendredi 3 juillet 2020, une réunion d’évaluation des activités annuelle 2019-2020. La ministre Imelde Sabushimike a précisé qu’au cours de cette période, les activités ont été réalisées avec succès. solidarité1

Dans son discours d’ouverture de la réunion, la ministre de la Solidarité nationale, des affaires sociales, des droits de la personne humaine et du genre, Imelde Sabushimike a indiqué que les activités prévues ont été réalisées avec succès. L’objectif de la réunion est de voir si les stratégies convenues en date du 4 juillet 2019  (précédente  évaluation) ont été prises en compte depuis lors jusqu’à la fin du mois de juin 2020.      « Cela nous permettra de vérifier si les performances de nos services vont toujours en s’améliorant comme lors des années antérieures.  L’activité qui nous réunit aujourd’hui nous permettra aussi d’entrer avec beaucoup de certitudes dans l’exercice 2020-2021 que nous venons à peine de commencer. C’est en effet, au cours de cette séance que nous allons déterminer la manière dont nous allons nous lancer sur le terrain de la réalisation du pari que nous nous sommes aligné lors de la planification des activités à réaliser cette année», a dit Mme Sabushimike. Le plan d’actions du gouvernement a été exécuté à 98,07% tandis que le taux de réalisation du plan d’actions interne, y compris les réalisations des centres de développement familial et communautaire (CDFC)  est de 99,1%. 

Le dynamisme du personnelsolidarité

Dans son exposé sur l’évaluation annuelle de la mise en œuvre des plans d’actions par les services du ministère durant l’exercice 2019-2020, Salvator Ndayegamiye chargé de la planification, suivi et évaluation au sein du ministère a insisté pour dire que la moyenne globale du ministère est de 99, 1%. Aucun service évalué n’a eu une note inférieure à 90%. Toutefois, les actions non évaluées sont dues à des situations exceptionnelles : cas de la pandémie de la Covid-19. Pour certains services, M. Ndayegamiye fait remarquer que les données sur les taux de consommation budgétaire n’ont pas été respectées  et pour d’autres services, une partie de leur budget a été réaffectée pour venir en aide aux victimes des inondations dans la zone de Gatumba. Parlant des facteurs de réussite, M. Ndayegamiye a cité, entre autres, le dynamisme du personnel de ce ministère et la collaboration entre employés et leurs supérieurs; l’usage des contrats de performances institutionnelles et individuelles; l’usage des évaluations périodiques, à savoir trimestrielles, semestrielles et annuelles. Toutefois, le renforcement des capacités des CDFC en planification, suivie et évaluation est une nécessité. 


Emelyne Iradukunda

Ouvrir