Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

AICNDH> Lancement officiel du projet « Development of an inclusive religious elementary curriculum »

Aider la communauté islamique du Burundi à se relever

 000AZAQSQWXEn collaboration avec l’ambassade du royaume des Pays-Bas au Burundi et Muslims for progressive values (MPV), l’Alliaance des imams du Corridor nord pour le développement humanitaire (AICNDH) a procédé, le mardi 28 janvier 2020, au lancement officiel du projet « Development of an inclusive religious elementary curriculum». L’objectif de ce projet est d’aider la communauté islamique du Burundi à se relever. Les cérémonies ont été rehaussées par la présence du vice-représentant légal de la Communauté islamique au Burundi (Comibu), Gilbert Juma Salum.  
Le vice-représentant légal de la Comibu, a indiqué qu’au Burundi, la Comibu a une bonne collaboration avec  d’autres confessions religieuses oeuvrant au Burundi.  Elle est membre du Conseil interconfessionnel du Burundi (CIB) et du Conseil national des Eglises du Burundi (Cneb). Selon M. Salum, la Comibu salue les activités initiées par l’AICNDH, notamment la mise en place du projet «  Development of an inclusive religious elementary curriculum ».  « La Comibu ne va ménager aucun effort pour soutenir et accompagner l’AICNDH dans ses projets de développement en mettant au centre la femme et l’enfant musulmans. », a-t-il précisé.La cheffe de Coopération  à l’ambassade du royaume des Pays-bas au Burundi, Esther Loeffen, a fait savoir que son pays appuie quelques projets au Burundi dans le domaine de développement social, inclusif et participatif.

Selon Mme Loeffen, le développement n’est pas inclusif. A cause des résultats de l’histoire et des conflits, il est remarqué qu’il y a des signes de divisions et de fracture dans la société.  Il y a aussi des divisions socio-économiques avec comme résultats les défis dans le développement pour quelques groupes surtout les minorités dont les musulmans au Burundi. Mme Loeffen a pris l’occasion de féliciter l’AICNDH pour ses efforts d’investir dans les jeunes de la Communauté islamique afin de promouvoir la participation dans la vie économique, sociale et inclusive.Quant au président et représentant légal de l’AICNDH, Imam Elie Khalfan Bukuru,  l’objectif du projet «  Development of an inclusive religious elementary curriculum » est d’aider la Communauté islamique du Burundi, qui semble être endormie, à se relever. M. Bukuru  a signalé que les musulmans ne conçoivent pas de la même manière l’utilité de l’intégration sociale et économique de la Communauté islamique du Burundi. Il a souligné que la conscientisation des musulmans sur la liberté de religion et le droit de la femme est une tâche indispensable pour promouvoir  le développement d’un pays. Les Imams vont s’approprier en premier lieu le projet pour le faire comprendre à toute la communauté musulmane du Burundi.

Ezéchiel Misigaro

Ouvrir