Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Articles

CROIX ROUGE DU BURUNDI> Conférence de presse

Que les volontaires de la Croix Rouge soient respectés

Le président de la Croix Rouge du Burundi et le chef de délégation du CICR (Comité international de la Croix Rouge) ont conjointement animé une conférence de presse le vendredi 8 mai 2015 à l’occasion de la Journée internationale de la Croix Rouge et du Croissant Rouge. Cette année, l’événement coïncide avec la célébration du 50e anniversaire de l’adoption des Principes fondamentaux.

DSC 8580Dans la déclaration conjointe de la Croix Rouge et du Croissant Rouge, Pamphile Kantabaze, président de la Croix Rouge du Burundi a fait savoir que le Mouvement international de la Croix Rouge et du Croissant Rouge célèbre ce 8 mai 2015, la Journée internationale de la Croix Rouge et du Croissant Rouge. Il a rappelé les principes de base de la Croix-Rouge. Il s’agit de l’humanité, l’impartialité, l’indépendance, le volontariat, l’unité et l’universalité. Pour leur soutien aux plus vulnérables, M. Kantabaze a remercié vivement plusieurs volontaires de la Croix Rouge.

Coïncidence avec le 50e anniversaire de l’adoption des Principes fondamentaux
Le chef de délégation du CICR, Georgios Georgantas, déclare que les principes fondamentaux constituent pour tout le Mouvement la moelle épinière au cœur de ses actions, son identité en tant qu’ensemble des sociétés de la Croix Rouge et du Croissant Rouge. Ce sont ces mêmes principes fondamentaux qui doivent en tout temps et en tout lieu guider nos interventions. M. Georgantas regrette que ce 50e anniversaire coïncide malheureusement avec un regain de violences pré-électorales au Burundi. D’où la Croix Rouge du Burundi et le CICR sont fortement préoccupés par la situation et demandent que leur personnel et les volontaires de la Croix Rouge soient respectés et aient accès à ceux qui ont besoin de leur assistance.
Pour M. Georgantas, le CICR et la Croix Rouge du Burundi saisissent cette occasion pour saluer le courage et l’abnégation des volontaires disséminés à travers le pays dans l’assistance des plus vulnérables. Plus que jamais ajoute-t-il, ces volontaires doivent faire preuve d’humanité, d’impartialité et de neutralité.
C’est pour cela que le chef de délégation du CICR au Burundi demande aux uns et aux autres de respecter les emblèmes de la Croix Rouge et du Croissant-Rouge afin de leur permettre d’avoir toujours accès aux victimes d’une part. D’autre part , Georgios Georgantas demande aux volontaires de la Croix Rouge de continuer à diffuser des messages de paix, de non-violence et de cohabitation pacifique et d’observer instamment le contenu des principes fondamentaux et des valeurs humanitaires en influençant les autres membres de la communauté à la cohabitation pacifique. Il leur demande enfin de rester toujours des modèles dans la communauté pour la résolution pacifique des conflits.
Depuis le début des violences pré-électorales liées aux manifestations contre la candidature du président Pierre Nkurunziza à Bujumbura, la Croix Rouge a déjà assisté 216 blessés.
Amédée Habimana

 

Ouvrir