Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

BURUNDI-GABON> Départ du président gabonais

Pierre Nkurunziza et Ali Bongo ont passé en revue les différents accords de coopération entre les deux pays

 

DSC06015Après sa visite officielle d’une journée au Burundi, le vendredi 13 avril 2018, le président du Gabon  Ali Bongo Ondimba a pris le départ à l’aéroport international de Bujumbura, accompagné par son homologue Pierre Nkurunziza et les hauts cadres de l’Etat. Sa visite s’inscrivait dans le cadre du renforcement des relations d’amitié et de coopération entre les deux pays. 

 

Avant le départ du président Ali Bongo, le ministre des Relations extérieures et de la coopération internationale, Alain Aimé Nyamitwe, dans un communiqué conjoint des ministres des Relations extérieures des deux pays, a fait savoir que la visite du président gabonais s’inscrivait dans le cadre du renforcement des relations d’amitié et de coopération entre les deux pays et les peuples frères, d’une part, et, d’autre part, dans le cadre de la tournée sous-régionale qu’il effectue dans les pays membres de la Communauté économique des pays de l’Afrique centrale (CEEAC) dont il est président en exercice. Au niveau plan bilatéral, a poursuivi le ministre Nyamitwe, les deux chefs d’Etat ont passé en revue les différents accords de coopération entre les deux pays et ont salué l’excellent état de cette coopération. Ils ont appelé à la réactivation des travaux de la commission mixte de coopération établie entre les deux pays. Le président Bongo a félicité son homologue du Burundi de l’évolution très positive de la situation politique et de la sécurité dans notre pays.Sur le plan régional, s’agissant de l’intégration régionale, les deux chefs d’Etat ont affirmé la nécessité de la réforme institutionnelle de la CEEAC. Dans cette perspective, ils se sont engagés à poursuivre les efforts de mobilisation des ressources déjà en cours. Ils ont estimé que la situation sécuritaire dans les Etats membres de la Communauté connaît des défis dans certaines zones de la sous-région et exigent une réponse appropriée. Ali Bongo a remercié son homologue pour toutes les marques d’attention qui ont été réservées à lui-même et à sa délégation. 

Eric Mbazumutima

Ouvrir