Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

PARTI CNDD-FDD> Inscription au rôle d’électeurs de son Secrétaire général

Pour montrer le signe d’indépendance des Burundais

 

DSC03795Au deuxième jour du recensement électoral, le Secrétaire général du parti CNDD-FDD, Evariste Ndayishimiye, s’est rendu le vendredi 9 février 2018 dans sa commune natale de Giheta pour l’inscription au rôle des électeurs respectivement pour le référendum constitutionnel de  2018 et pour les élections générales de 2020. Il a indiqué que s’enrôler pour une telle activité de citoyenneté est un signe d’indépendance pour les Burundais. 

 

A l’arrivé en province de Gitega, commune Giheta, colline Musama qui est natale du Secrétaire général du parti CNDD-FDD précisément au centre d’inscription de l’Ecole fondamentale de Bubu, on observait une foule de gens sur de longues files d’attente venues s’enrôler au recensement électoral pour le référendum de mai 2018 et les élections générales de 2020. Après son inscription à ce centre, le Secrétaire général du parti CNDD-FDD, Evariste Ndayishimiye, a indiqué qu’il était venu s’enrôler à Musasa pour se joindre à la population de sa colline pour prêcher par l’exemple. Selon lui, s’enrôler pour cette activité est un signe d’indépendance pour les Burundais.A cette occasion, M.Ndayishimiye a invité tous les citoyens qui se reconnaissent Burundais à venir s’enrôler pour ces deux activités. Il a appelé spécialement les Bagumyabanga membres du parti CNDD-FDD à prendre le devant  dans ledit enrôlement. « Comme ça, tout le monde va les imiter et des résultats seront satisfaisants dans cette campagne même avant la fin des dix jours fixés par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) », a-t-il dit.

Manœuvres du néocolonialisme  

Concernant le projet de rapport récemment présenté par le Secrétaire général des Nations unies selon lequel la situation au Burundi n’est pas favorable pour le référendum constitutionnel, le numéro un du parti CNDD-FDD a informé que c’est la continuation des manœuvres de certains pays étrangers qui veulent toujours piétiner le droit du peuple burundais à l’autodétermination.  D’après lui, ce sont des manœuvres du néocolonialisme  car ces étrangers à savoir la Belgique n’ont jamais voulu quitter le Burundi après la colonisation.  Il a mentionne que ledit rapport n’émane pas du Secrétaire général des Nations unies. « Nous savons qu’il y a aujourd’hui des gens qui passent sous la table en glissant des mots pour inciter le Secrétaire général des Nations unies à soutenir les détracteurs qui voudraient que le Burundi reste une colonie belge », a-t-il insisté. M.Ndayishimiye a dit que ce projet de rapport n’aboutira à rien comme les autres antérieurs. 
Vincent Mbonihankuye

Ouvrir