Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Kirundo-Busoni > Campagne pour l’élection référendaire

«Voter «Oui» à la Constitution pour montrer que le peuple burundais est capable»

 

DSC09672Dans la poursuite de sa campagne pour le référendum constitutionnel, le secrétaire général adjoint du parti CNDD-FDD, Joseph Ntakarutimana, à la tête d’une délégation de ce parti, était, le lundi 7 mai 2018, en commune Busoni de la province de Kirundo. Comme dans d’autres provinces où ils sont passés, ils étaient transporteurs d’un seul grand message, celui d’inviter la population en général et surtout les Bagumyabanga, en particulier,  à voter «Oui» pour la Constitution. 

 

Dans son mot de bienvenue, le secrétaire provincial du parti CNDD-FDD en province de Kirundo, Fabien Bizumuremyi, s’est réjoui de la présence du secrétaire général adjoint de ce parti et de sa délégation.  Selon lui, cela était un grand honneur pour les Bagumyabanga de cette province de les voir venir leur apprendre comment ils voteront et surtout pour appuyer  les activités que les organes locaux de ce parti ont dispensées à l’endroit des Bagumyabanga en ce qui concerne le vote de la Constitution. M. Bizumuremyi a réitéré aux Bagumyabanga que la Constitution qu’on va bientôt voter n’est pas du parti CNDD-FDD mais du peuple burundais. D’où, a-t-il souligné, il ne faudra pas chercher les emblèmes du parti CNDD-FDD sur le bulletin de vote mais plutôt qu’il faudra regarder la couleur blanche et mettre leur signature ou empeinte digitale dans la case blanche devant le mot « Ego ». « La couleur blanche est porte chance, c’est pourquoi on va voter «Oui» pour la Constitution », a indiqué M. Bizumuremyi. Il n’a pas manqué d’inviter tous les Bagumyabanga de la province de Kirundo à aller retirer les cartes d’électeur car on n’aura pas le droit de voter si on n’a pas cette carte. 

Ce que la population veut, c’est ce qui doit être mis en application

A son tour, le secrétaire général adjoint du parti CNDD-FDD, Joseph Natakarutimana, a  félicité les Bagumyabanga de la province de Kirundo de s’être mobilisés pour prendre part à cette activité. Il leur a ainsi indiqué qu’il était venu pour les inviter à voter «Oui» pour la Constitution, comme il l’avait fait dans d’autres provinces où il était passé. Tout en indiquant que la Constitution qui sera bientôt votée ressort de la volonté du peuple, il a souligné que ce que la population veut, c’est ce qui doit être mis en application. Selon le numéro deux du parti CNDD-FDD, voter «Oui» pour la Constitution  sera un signe qui montre aux colons que le peuple burundais est capable de mettre en place une Constitution sans le concours de qui que ce soit et surtout un signe du renforcement de l’indépendance et de la souveraineté nationale. « Nous avons suffisamment été méprisés par les colons en collaboration avec certains hommes politiques burundais. Maintenant, en votant «Oui» pour la Constitution, nous voulons montrer que nous en avons assez avec ce mépris ». 

Retirer les cartes d’électeur à temps

Selon M. Ntakarutimana, tuer un leader ou un dirigeant qui a été élu par un peuple est  un grand mépris envers ce peuple. C’est ce qu’ont fait les colons envers le peuple burundais en tuant le prince Louis Rwagasore, le président Melchior Ndadaye ainsi que d’autres leaders. Il a ainsi passé en revue les nouveaux articles de la constitution et qui vont aider à la consolidation et au  renforcement de la souveraineté du Burundi et de son peuple. Il a terminé en leur donnant des conseils, surtout de veiller à ce que chaque Mugumyabanga retire à temps sa carte d’électeur pour avoir le droit de voter et que le jour du scrutin les Bagumyabanga  se lèvent très tôt afin qu’à dix heures ils aient tous terminé de voter. 
ASTERE NDUWAMUNGU

Ouvrir