Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Paroisse Magara> Messe dominicale

Les chrétiens sont appelés à s’aimer les uns les autres

 

Le secrétaire général du parti CNDD-FFD  au niveau national Evariste Ndayishimiye,  s’est joint le dimanche 6 mai 2018 aux chrétiens de la paroisse Sainte Assomption de Magara, diocèse de Bujumbura, en commune Bugarama. 

 

Dans son homélie, Innocent Bandyatuyaga, curé de la paroisse Magara, a appuyé son enseignement sur l’amour du prochain. Il s’est référé à l’évangile de Saint Jean  4 : 7- 10 : «Bien aimés, aimons nous les uns les autres : car l’amour est de Dieu, et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu. Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour. L’amour de Dieu a été manifesté envers nous en ce que Dieu a envoyé son fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui. Et cet amour consiste, non pas en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu’il nous a aimés et a envoyé son fils comme victime expiatoire pour nos péchés ». Le curé Bandyatuyaga a demandé aux chrétiens d’être unis car Jésus-Christ est mort pour nous tous. Tous les chrétiens doivent s’aimer les uns les autres car l’amour n’a pas de frontière.Quant à Evariste Ndayishimiye, il a remercié le bon Dieu qui lui a permis de partager la prière avec les chrétiens de Magara. Il a indiqué qu’il est venu lui aussi grâce à l’esprit d’amour. Il a demandé aussi à ces chrétiens de s’aimer car ils sont tous des Burundais. La preuve en est qu’ils parlent tous une même langue.M. Ndayishimiye a demandé aux chrétiens de travailler beaucoup pour lutter contre la famine. Une personne affamée ne peut pas avoir de l’amour. Il s’est  référé à la lettre de Saint Paul qui dit que celui qui ne travaille pas ne mange pas. Pour renforcer l’amour entre les gens, il faut également renforcer le travail. Au Burundi, le bon Dieu nous a donné de l’eau en quantité suffisante et le bon air. Pour cela, les Burundais sont appelés à travailler afin de lutter contre la famine et la haine.M. Ndayishimiye a souhaité un joyeux anniversaire de 25 ans à la paroisse de Magara qui est prévu au mois de juillet de cette année. Il a promis une nouvelle tenue à la chorale de cette paroisse. Les choristes vont porter cette dernière le jour de l’anniversaire.
Lucie Ngoyagoye   

Ouvrir