Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MUTIMBUZI> Campagne référendaire du parti CNDD-FDD

Tout le monde a été appelé à s’exprimer en faveur de la nouvelle Constitution pour le développement du Burundi

 

DSC M 13Justice, démocratie et développement, tels sont les mots-clés de la campagne du parti CNDD-FDD  pour le référendum  constitutionnel prévu le 17 mai 2018.  Tout le monde a été appelé à s’exprimer en faveur de la nouvelle Constitution qui a une importance capitale pour le Burundi. Celle-ci permettra ainsi la consolidation de la paix, les droits de la personne humaine, la paix et la sécurité, l’unité entre les Barundi, la justice pour tous sans oublier la santé pour tous. 

 

Après le lancement officiel de la campagne électorale référendaire du parti CNDD-FDD au niveau national qui a eu lieu dans la province de Gitega, cette activité se poursuit dans les autres provinces du Burundi. A cet effet, le lancement au niveau de la province Bujumbura a eu lieu dans la commune Nyabiraba. Cette campagne s’est poursuivie dans la commune Mutimbuzi, le samedi 5 mai 2018. Emmanuel Nkunzimana conduisait la délégation du parti CNDD-FDD. Il est président de la ligue des vétérans de ce parti dans la province de Bujumbura. Dans le message du parti CNDD- FDD qu’il a transmis aussi bien aux Bagumyabanga, aux Bakenyerarugamba, aux jeunes du parti CNDD-FDD qu’aux populations de Mutimbuzi, il a fait remarquer que le parti CNDD-FDD a toujours mis en avant le bien être social de tous les Burundais. Ce parti veut que le Burundi aille de l’avant pour la promotion de la justice, de  la démocratie, de la paix et de la sécurité et,  par-dessus tout du développement durable. Pour cela, il faut voter en faveur de la nouvelle constitution pour l’indépendance et la souveraineté nationales. Il faut, par conséquent, construire le pays dans l’unité à travers les efforts de toutes les  composantes de la nation burundaise. Il a précisé que le parti CNDD-FDD soutient la révision de la constitution régissant actuellement le Burundi. Quand on sait qu’avec la nouvelle constitution, le respect des droits de la personne humaine, la consolidation de la paix et de la sécurité, la justice et la santé pour tous sont garantis. Cela pourra permettre l’émergence économique au Burundi étant donné que la constitution en vigueur est lacunaire. IL fallait désormais corriger ces lacunes. La constitution en vigueur ne met pas en avant par exemple, la grandeur de Dieu Tout-Puissant, ne permet pas aux dirigeants de parfaire leurs programmes… Avec la nouvelle constitution, il y a beaucoup d’articles allant dans le sens d’éviter des crises répétitives qui ont caractérisé le Burundi, elle respecte des conventions de la Communauté est-africaine. Les jeunes ont également une place importante dans la vie du Burundi. Encore faut-il voter « oui » pour se débarrasser du mépris  des colons.La population doit en définitive se garder de prêter une oreille attentive aux ennemis du Burundi qui véhiculent des faux enseignements qui ne sont pas de nature à honorer le pays. Il revient, somme toute, à tous les Burundais de construire une nation forte qui a toutes les potentialités menant vers la prospérité.

MASTA SHABANI 

Ouvrir