Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ZONE BUYENZI> Insalubrité derrière l’hôpital Prince Régent Charles

La population environnante est en danger

 

DSC 0133Dans la zone urbaine de Buyenzi, derrière l’Hôpital prince régent Charles, on observe une montagne d’immondices. Ces ordures  proviennent de certains ménages de ladite zone. La population environnante est en danger ainsi que certaines gens qui fréquentent ce dépotoir car ils peuvent  être victimes des maladies liées au manque d’hygiène.  

 

La rédaction du journal « Renouveau » s’est rendue dans la zone urbaine de Buyenzi où elle a constaté derrière l’hôpital prince régent Charles une montagne d’immondices. Celles-ci sont jetées à cet endroit par certaines personnes de la localité environnante. Elles ne comptent pas les conséquences qui  peuvent être fâcheuses sur leur santé. Ces immondices donnent aussi une mauvaise image à la zone. Les administratifs à la base devraient sensibiliser la population de la localité à promouvoir l’hygiène et aux sociétés chargées d’évacuer les ordures  ménagères de façon régulière.La population environnante dit qu’elle est exposée au danger à cause de cet endroit transformé en dépotoir. Des maladies dues au manque d’hygiène comme le choléra, la dysenterie, les maladies diarrhéiques….peuvent l’attaquer surtout pendant la saison pluvieuse où ces déchets dégagent une odeur nauséabonde.  En plus, les gens qui fréquentent ce dépotoir d’ordures  à la recherche du charbon, de la fumure organique et des objets métalliques afin de les vendre  pour gagner de quoi à manger, sont eux aussi exposés à ces maladies. Ces derniers courent beaucoup de risques dans la mesure où ils sont souvent en contact direct avec ces immondices qui sont nuisibles pour la santé et ne portent pas de matériel  de protection. Par ailleurs, les gens qui fréquentent ce dépotoire peuvent être intoxiqués ou blessés  par des substances dangereuses contenues dans ces déchets car, ils sont pieds nus et utilisent leurs mains pour ramasser ces objets.  La plupart de ces gens sont caractérisés également par le manque d’hygiène corporel, ce qui peut être une source de différentes  maladies de la peau. Ce dépotoir se trouve tout près d’un caniveau d’évacuation d’eaux usées qui, si rien n’est fait dans quelques jours, sera bouché. 

Evelyne Habonimana

Ouvrir