Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Petits restaurants> Etat d’hygiène

Il laisse à désirer

 

IMG 0214Dans la municipalité de Bujumbura, l’état d’hygiène de petits restaurants se trouvant dans les quartiers laisse à désirer. Les administratifs à la base devraient s’impliquer dans la promotion de l’hygiène car cet état peut être un vecteur de maladies liées au manque d’hygiène. Les propriétaires de ces restaurants devraient également changer leurs conditions de travail en vue de protéger la santé de la population.  

 

Dans la municipalité de Bujumbura, la plupart de petits restaurants se trouvant dans les quartiers ne sont pas salubres et sont des vecteurs de maladies liées au manque d’hygiène. Les assiettes et d’autres ustensiles utilisés dans ces restaurants sont lavés à maintes reprises dans une même eau jusqu’à ce que cette dernière change et prenne une couleur.  Cet état peut être à l’origine de lourdes conséquences pour ceux qui  fréquentent ces restaurants. Il peut être spécialement une source de différentes maladies liées au manque d’hygiène. On peut citer notamment le choléra, la dysenterie, la diarrhée, les vers intestinaux, etc. Les clients, quant à eux,  ne se soucient pas de l’hygiène. Ils disent que dans ces restaurants, les aliments sont moins chers. Mais ils oublient qu’en cas de maladie, ils peuvent dépenser plus pour  se faire soigner. Selon les gens qui se sont entretenues avec «Le Renouveau», il appartient aux  administratifs à la base de lutter contre ce genre de restaurants qui sont des vecteurs de différentes maladies liées au manque d’hygiène pour ceux qui les fréquentent et pour la population. Il en est de même pour les propriétaires de ces restaurants. Ces derniers devraient nécessairement changer leurs conditions de travail en mettant en avant l’hygiène dans leurs activités quotidiennes dans le but de protéger la santé de la population. Ils demandent également à ceux qui fréquentent ces restaurants de changer de comportement et de fréquenter des restaurants salubres qui ne peuvent pas nuire à leur santé. Ils demandent ainsi une synergie entre les autorités administratives et les services d’hygiène. 

Emelyne Iradukunda

Ouvrir