Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MARCHE DE NGAGARA II> Baisse du prix du poisson « Mukeke » frais

Les consommateurs sont ravis

 

DSCO 2300Au marché de Ngagara II (dit marché Cotebu), les poissons de type Mukeke étaient nombreux et moins chers toute la journée du mercredi 10 janvier 2018. Les consommateurs de ce produit aquatique du lac Tanganyika étaient d’autant plus ravis qu’ils étaient rares et coûtaient cher au cours des jours passés. 

 

Pour pouvoir augmenter la production des différentes variétés de poissons  du lac Tanganyika, les autorités habilitées ont pris la décision de fermer temporairement pendant une certaine période le lac Tanganyika. Cela permet aux poissons du lac Tanganyika de trouver un temps suffisant pour se multiplier et grandir. Les conséquences positives de cette mesure ont été observées sur les différents marchés de la municipalité de Bujumbura et de ses environs où des poissons de type Mukeke étaient nombreux et moins chers. La rédaction du journal Le Renouveau s’est rendue au marché de Ngagara II dit Cotebu dans l’après-midi du mercredi 10 janvier 2018 pour s’en rendre compte.A ce marché, les commerçants des poissons Mukeke frais de grande taille les vendaient à 10 000 FBu pour 8 pièces au moment où, au cours des jours passés, ils vendaient 6 poissons à 20 000 FBu. Ceux de taille moyenne étaient vendus à 5 000 FBu pour 7 pièces au moment où 5 pièces se vendaient à 10 000 FBu au cours des jours passés non lointain. A côté des vendeurs des  poissons frais, il y avait des vendeurs des poissons de type Mukeke grillés. Ceux de grande taille étaient vendus à 5 000 f bu pour 5 pièces et ceux de taille moyenne l’étaient à 5 000 FBu pour 7 pièces. Il y a quelques jours les poissons Mukeke grillés de grande taille étaient vendus à 10 000 FBu pour 5 pièces et ceux de petite taille étaient vendus à 5000 FBu pour 3 pièces. Quant aux fretins secs, leur prix était élevé, le kilo étant vendu à  20 000 FBu.Les consommateurs rencontrés par le journal Le Renouveau en train d’acheter ces poissons Mukeke frais, ont affirmé qu’ils sont très ravis de trouver encore une fois moins cher cet aliment combien délicieux et utile pour la santé.
MARTIN  KARABAGEGA

Ouvrir