Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Municipalité de Bujumbura> Les activités génératrices de revenus

La culture des amarantes occupe une place importante

 

IMG 2303En Mairie de Bujumbura, pour gagner du pain au quotidien, les gens essaient d’exercer différentes activités génératrices de revenus. Dans certains  quartiers périphériques de la ville, la culture des amarantes occupe une place importante et selon les cultivateurs, cette dernière présente de bons rendements. 

 

Agnès Nizigiyimana est une femme qui habite dans la zone Gihosha. Elle vit de la culture des amarantes depuis plus de 5 ans. Dans un entretien accordé le mardi 9  janvier 2018 au quotidien Le Renouveau, elle indique que cette culture est très rentable et demande peu de soins surtout lorsque le sol est de qualité.  Mme Nizigiyimana a précisé que la culture des amarantes est très facile, il suffit d’avoir des semences et un peu de fumure. Elle a ajouté que cette culture est possible pour toutes les saisons. Mais pendant la saison sèche, M. Nizigiyimana a souligné qu’on est obligé d’arroser régulièrement les plantes afin d’éviter qu’elles ne fanent. Selon  notre interlocutrice, c’est une plante facile à cultiver, qui donne de bons rendements et demandent peu de soins surtout lorsque le sol est de qualité.  Elle a fait observer que cette culture demande très peu d’espaces. «  Je n’ai pas de terres à cultiver mais je suis obligée de louer un champ afin de pouvoir pratiquer cette culture.  Et d’ajouter que c’est une plante qui possède de nombreux atouts et qui pousse très rapidement». Elle a fait savoir que pour réaliser de futurs semis, elle récupère les graines d’amarantes sur les fleurs séchées. Et que ces dernières peuvent être conservées pendant un certain temps sans être détériorées. Pour trouver le marché d’écoulement, Mme Nizigiyimana a fait savoir que ces légumes  sont écoulés dans différents marchés de la municipalité de Bujumbura. Et d’ajouter qu’ils est beaucoup apprécié  à cause des vertus qu’il comporte surtout pour la santé humaine. 

Emélyne Iradukunda

Ouvrir