Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

CNLS -BURUNDI> Atelier de coordination des unités sectorielles de lutte contre le Sida

Renforcer la coordination de la réponse au VIH-Sida en milieu du travail

0bbae4Le Conseil national de lutte contre le Sida (CNLS) a organisé le jeudi 30 novembre 2017 un atelier de coordination des unités sectorielles de lutte contre le Sida. L’objet de cet atelier est de renforcer la coordination de la réponse au VIH/ Sida en milieu du travail.


Dans le mot d’ouverture de l’atelier, le secrétaire exécutif permanant du CNLS, Désiré Nduwimana, a indiqué qu’il s’est avéré que la lutte contre le Sida ne pourrait être efficace et durable que si tout le monde est associé à ce combat commun.  C’est dans ce cadre que les unités sectorielles de lutte contre le Sida ont été mises en place au niveau de tous les ministères pour coordonner la réponse au VIH dans leurs ministères respectifs et contribuer ainsi à apporter leur pierre angulaire à l’édification de la réponse multisectorielle et décentralisée que le Burundi réserve au VIH / Sida. Dr Nduwimana a précisé que l’objet de cet atelier est de renforcer la coordination de la réponse au VIH/ Sida, notamment celle des unités sectorielles de lutte contre le Sida qui est capitale pour l’atteinte des objectifs 90-90-90 envisagés par l’Onu-Sida.

En effet au cours de cette période, la lutte contre le VIH se base principalement sur cette stratégie qui recommande  que 90% des personnes vivant avec le Sida doivent connaître leur état sérologique, 90% des personnes vivant avec le Sida connaissant leur statut doivent être mises sous ARV et 90% des personnes sous ARV doivent avoir leur charge virale indétectable. Dr Nduwimana a souligné que le pas franchi dans la lutte contre le Sida est satisfaisant pour l’atteinte de cet objectif mondial et  souhaite que les résultats de l’atelier vont contribuer davantage à aller de l’avant. Il est à signaler que l’atelier a vu la participation  des représentants des unités sectorielles de lutte contre le Sida des différents ministères, des représentants des organisations internationales, des institutions parapubliques et privées engagées dans la lutte contre le Sida en milieu du travail ainsi que les représentants des  partenaires techniques et financiers. 

EMELYNE IRADUKUNDA

Ouvrir