Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

INSTITUT SAINT KIZITO> Visite la Première dame du pays

Dans le cadre de la remise des chaises roulantes aux enfants vivant avec un handicap

 

DSC 0641Une aide constituée de neuf chaises roulantes, une tonne de riz et vingt trois (23) cartons de lait « Natura » a été donnée par la Première dame du pays aux enfants de l’Institut Saint Kizito vivant avec handicap  lors de sa visite le mardi 14 novembre 2017. Elle  a procédé à la remise de cette aide après avoir visité l’atelier orthopédique. 

 

Dans son discours, la Première dame, Denise Nkurunziza a fait savoir que cette aide vient des amis et connaissances pour  que les enfants vivant avec handicap en profitent. Elle a dit que ceux qui ont donné ces chaises, les ont données comme échantillon. Donc, plusieurs autres chaises sont en train d’être fabriquées et vont  bientôt arriver. La Première dame a ajouté qu’elle a aussi amené du riz et du lait car dit-elle, je sais que les enfants en ont tellement besoin. Elle a profité de l’occasion pour remercier et encourager les Sœurs pour la mission qu’elles accomplissent. « C’est un acte d’amour et Dieu va vous remercier proportionnellement de la façon dont vous vous sacrifiez a dit Mme Nkurunziza. Elle leur souhaite que Dieu leur ouvre les portes et multiplie leurs sources d’argent pour qu’elles  aient les moyens suffisants pour acheter le matériel nécessaire pour continuer à prendre en charge ces enfants. « Il y en a qui n’ont pas cet esprit d’aide ou de se  sacrifier pour les autres. Ces enfants vivent avec handicap mais Dieu les aime et ils peuvent devenir des personnes importantes dans les jours à venir, » a renchéri Mme Nkurunziza «Vous êtes intelligentes comme les autres malgré votre handicap mais rien n’empêche que dans l’avenir vous terminerez vos études et vous avez un travail qui vous permettra de satisfaire à vos besoins. » a dit la Première Dame. Un enfant vivant avec un handicap n’est pas à rejeter. Il doit être approché et pris en charge comme les autres enfants. Il doit lui aussi avoir des droits comme les autres. La Sœur Mushiranzigo Anne Marie a profité de cette occasion pour remercier la Première dame pour sa visite. Elle a fait savoir qu’au paravent l’institut Saint Kiziko recevait les enfants seulement, mais aujourd’hui, le centre reçoit même les enfants un peu âgés.

Olivier Nishirimbere

Ouvrir