Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

COMMUNE MUTAHO> Réalisations des élèves à travers leur encadrement pendant les vacances d’été 2017

Une fierté pour eux, leurs familles, la commune et la nation burundaise

 

Plus de 1 600 élèves en vacance dans la commune Mutaho, sous l’encadrement des administratifs, ont fabriqué plus de 200 000 briques, plus de 5km de courbes de niveau curés, 12 km des allées tracées entre différentes collines, etc. Dans les après-midi comme c’était prévu, les élèves campés suivaient des enseignements sur la formation patriotique. 

 

L’administrateur de la commune Mutaho en province de Gitega Denis Niyomuhanyi a dressé un bilan positif des réalisations des élèves en camp de travail pendant les vacances d’été 2017. Pour mettre en œuvre le programme lancé par le chef de l’Etat lors de sa descente en commune Gishubi dans la province de Gitega au mois de juillet 2017, l’administration communale a mobilisé plus de 1 600 élèves venus de tous les milieux composant la commune. Les travaux consistaient en la fabrication des briques pour la construction des infrastructures publiques, le curage des courbes de niveau pour lutter contre l’érosion, le traçage des allées pour relier différentes collines, la formation patriotique, etc. M.Niyomuhanyi a  fait savoir que, quantitativement,  les  élèves  ont  fabriqué  en tout, plus de 200 000 briques qui, par après, ont été mis aux fours. Les travaux de curage des courbes de niveau ont permis à réhabiliter plus de 5km. Douze km le long  de la route Gitega-Ngozi ont été réaménagés, 12km des routes inter collinaires ont été tracés. Dans les après-midi, l’administrateur Niyomuhanyi précise que les élèves suivaient une formation patriotique car, a-t-il fait remarquer, les jeunes sont une catégorie sensible de la population burundaise dont il convient de préparer l’avenir.

Une participation satisfaisante

Quant à la participation, Denis Niyomuhanyi se félicite qu’elle a été massive. Il a profité de l’occasion pour remercier les parents qui ont envoyé leurs enfants avec joie. Il se réjouit également que le climat entre toute la population dans sa diversité surtout ethnique est excellent. Car, a-t-il ajouté, les années passées ont été caractérisées par un climat de méfiance entre les déplacés du site de Mutaho et leurs frères restés sur les collines, collant ainsi une mauvaise image à Mutaho. Et d’ajouter que la confiance se restaure progressivement. Il a remercié les parents du site de Mutaho qui ont envoyé leurs enfants se joindre aux autres dans les camps de travail même s’il dit que la participation n’a pas été celle attendue. Cet administratif pense que comme c’est le début de la confiance, c’est normal que des gens viennent timidement. Il espère que, dans le futur, la participation des élèves vivant dans le site de Mutaho sera forte comme on le souhaite. Toutefois, l’administrateur de Mutaho se dit confiant que des signes de vie, de réconciliation se font remarquer de plus en plus. L’important pour lui est de privilégier un dialogue franc et sincère chaque fois qu’une question susceptible de faire naître un climat de méfiance se fait sentir.

AMEDEE HABIMANA

Ouvrir