Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MINiSTERE DE LA JUSTICE> Réunion du groupe sectoriel Justice et Etat de droit

Evaluer le niveau de la mise en œuvre des conclusions de la précédente rencontre

 

DSC03465Le ministère de la Justice a organisé avec ses partenaires, le mardi 12 septembre 2017, une deuxième réunion du groupe sectoriel Justice et Etat de droit. Le secrétaire permanent du ministère de la justice a indiqué que ces assises ont été organisées dans le cadre de poursuivre les activités du  groupe  sectoriel Justice et Etat de droit pour deux raisons. 

 

Dans son discours d’ouverture, le secrétaire permanent au ministère de la Justice, Arcade Harerimana, a indiqué que cette réunion a été organisée dans le cadre de poursuivre les activités du  groupe  sectoriel « Justice et Etat de droit » pour deux raisons. D’une part, il a  signalé qu’elle est organisée en vue d’évaluer ensemble avec les partenaires le niveau de la mise en œuvre de la politique sectorielle du ministère de la Justice 2016-2020 durant l’exercice 2017. « La dernière raison est d’évaluer le niveau de la mise en œuvre des conclusions de la précédente réunion ».M.Harerimana a dit que cette réunion va permette à relever les défis et les obstacles rencontrés dans la mise en œuvre de la politique sectorielle du  ministère. Il a précisé qu’elle va permettre aussi de formuler une bonne planification pour l’année 2018.  En effet, il a expliqué qu’au cours de ladite réunion, les partenaires peuvent décider qu’ils veulent accompagner le ministère dans le renforcement des capacités des magistrats en général et des nouvelles recrues en particulier. Même si les conclusions de cette séance n’étaient pas encore définies, il a dit que le ministère de la Justice est évalué très positivement pour les réalisations enregistrées durant cette année. A l’occasion de cette réunion, celui qui a parlé au nom du représentant du Programme des Nations unies pour le développement a indiqué que le Pnud réaffirme son engagement pour contribuer au renforcement de l’accès à la justice à la population burundaise et à l’amélioration à la réponse judiciaire au niveau du ministère de la Justice. Il a dit que le Pnud reste disponible pour accompagner le ministère dans la mise en œuvre de la politique sectorielle 2016-2020 en tant que partenaires fort afin d’atteindre les objectifs de développement durables. Vous sauriez que la première réunion a eu lieu en date du 7 avril 2017.
Vincent Mbonihankuye

Ouvrir