Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Municipalité de Bujumbura> Inauguration des marchés municipaux réhabilités

Plus d’échoppes en bois dans les nouveaux marchés

DSC 0677Le Ministère de l’Intérieur et de la formation patriotique, Pascal Barandagiye a inauguré le jeudi 10 août 2017 les marchés municipaux réhabilités depuis l’an 2015. Cette activité a eu lieu au marché de Ruziba.

Protéger ces marchés contre les incendies et les garder propres, sensibiliser la population pour aider dans le maintien de l’hygiène dans ces marchés et designer toute personne qui a tendance à endommager ce marché, c’est cela que le ministre de l’Intérieur et de la formation patriotique  a demandé aux représentants de la mairie de Bujumbura. Il a demandé aux commerçants qui vont bénéficier des places dans ces nouveaux marchés de protéger leurs produits  en les  faisant assurer au sein des sociétés d’assurance, en cas d’incendie. Pascal Barandagiye a beaucoup remercié l’Union Européenne pour avoir donné cette aide car,  dit-il, après l’incendie du marché centrale, beaucoup de commerçants ont perdu leurs places. Certains ont manqué de capitaux pour continuer leur commerce et sont rentrés à la maison. Ceux qui ont eu la chance d’avoir un capital ont préféré travailler dans les rues. 

La réhabilitation des marchés a coûté cinq millions d’euros

Les marchés qui ont été réhabilités sont entre autres les marchés de Jabe, Kinama, Ngagara, Musaga, Kinindo et Ruziba. Ils ont été construits de facon moderne pour que les commerçants travaillent aisément. Une somme de plus de 5 million d’euros a été mobilisée en provenance de l’Union européenne pour la réhabilitation de ces marchés. Il a demandé aux représentants de l’UE de continuer d’aider le Burundi chaque fois que de besoin.Quant au maire de la ville de bujumbura, Freddy Mbonimpa,  il a fait savoir qu’il n’y aura plus d’échoppes en bois dans ces nouveaux marchés.  La Mairie de Bujumbura a un projet de démolir tout kiosque en bois. Le représentant de l’Union européenne a remercié les autorités burundaises d’avoir respecté le contrat qu’elles ont signé avec l’UE. Il a fait savoir que celui-ci ne ménagera aucun effort pour continuer à entretenir de bonnes relations avec le Burundi. 

OLIVIER NISHIRIMBERE

Ouvrir