Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

SENAT> Mise en place d’une Commission spéciale

Pour faire le suivi des recommandations et le recueil des doléances de la population

 

anananaaaz Le Sénat du Burundi vient de mettre en place une Commission spéciale chargée du suivi des recommandations formulées par le Sénat ainsi que le recueil des doléances de la population. Elle a pour mission de faire le suivi desdites recommandations pour bien s’assurer de leur mise en œuvre, recueillir et écouter attentivement les doléances de la population.

 

 Le président de la Commission, Ildefonse Ntawunkunda indique que la Commission est chargée de suivre les recommandations émises par le Sénat lors des séances plénières consacrées à l’adoption des projets et propositions de la loi, aux questions orales ou écrites et l’approbation des nominations. Selon M. Ntawunkunda, elle est également chargée de recueillir les doléances de la population soumise à la chambre haute du Parlement en tant que représentant du peuple.
Pas mal d’actions seront menées par ladite Commission. Il s’agit notamment d’inventorier, secteur par secteur, toutes les recommandations formulées lors des séances plénières à l’endroit du gouvernement. La Commission fera toutes les investigations nécessaires pour prendre connaissance de l’état de mise en application de ces recommandations dans divers domaines. Elle fera également une classification distinguant les recommandations déjà mises en application, celles en cours de mise en application et celles dont le suivi n’est pas encore commencé. La Commission s’enquerra aussi auprès des autorités des difficultés qui entravent la mise en application des recommandations concernées. Elle va effectuer des descentes sur terrain et mener des entretiens avec les administratifs en vue de s’enquérir de l’état des lieux de leurs doléances ; proposer des voies de sortie efficaces face à une entrave éventuelle et proposer, le cas échéant, un règlement à l’amiable.
Composée de neuf membres dont cinq hommes et quatre femmes, la Commission demeure compétente jusqu’à la mise en application effective de toutes les recommandations formulées par le Sénat ainsi que pour les doléances lui soumises.

Eric Mbazumutima

Ouvrir