Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ASSOCIATION DES SCOUTS DU BURUNDI> Conférence de presse

Pour réagir sur l’information qui a été diffusée le samedi 10 juin 2017

 

DSC03118En ce jeudi 15 juin 2017, l’Association des scouts du Burundi (ASB), conjointement avec l’Association des guides du Burundi (AGB), a organisé une conférence de presse avec comme objectif de réagir à l’information diffusée ce samedi 10 juin 2017 sur les ondes des radios Nderagakura et Culture par l’Association « Observatoire national pour la lutte contre la criminalité transnationale, Où est ton frère, (ONLCT en sigle).»

 

Dans ladite conférence de presse, Elyse Ntunzwenimana, directrice exécutive de l’AGB, a précisé que les scouts et les guides qui existent au Burundi depuis 1948 n’ont d’autre mission que celle de soutenir et encadrer la jeunesse pour en faire des hommes et des femmes responsables, créatifs, avec un sens spirituel profond, de véritables agents de développement et de paix durable, en les dotant des connaissances, compétences et attitudes leur permettant de prendre en charge leur avenir, d’être utiles à leurs communautés respectives et ainsi bâtir un Burundi où il fait bon vivre.
La directrice exécutive de l’AGB a fait savoir que les jeunes adhèrent volontairement et sans aucune distinction de race, d’ethnie, de religion, de sexe et ils prêtent serment lors de leur promesse scoute ou guide. Elle dit que chaque année, des activités réunissant les scouts, guides et d’autres acteurs encadrés par les associations membres de la Dynamique Amahoro-Amani des scouts et guides des Grands Lacs sont organisées. C’est dans ce cadre alors que des activités d’immersion étaient organisées à Butare (Rwanda) et à Uvira (RDC). La délégation d’Uvira comptait 22 jeunes et celle de Butare 20 jeunes et tous ceux-ci avaient reçu les documents de voyage de la part de la Pafe et les ordres de mission de ces jeunes ont été donnés par l’ACB et l’AGB.

Ses propos ne sont pas du tout fondés

C’est pour cela que les propos de Me Prime Mbarubukeye de « l’ONLCT, Où est ton frère » sont sans fondement, car il dit que le dossier est vieux d’un mois alors que les invitations pour ces immersions de Butare ne dataient même pas de deux semaines, car ayant été envoyées et reçues le 6 juin 2017. Au moment où il dit que parmi la délégation il y avait des jeunes de la commune Gihanga, les ASB et AGB disent que cette assertion est fausse car il n’y avait pas de jeunes de Gihanga dans cette délégation, pas non plus de tournoi organisé dans lequel elles allaient participer au Rwanda, l’activité d’immersion se faisant dans un camp de scouts et guide.
M. Mbarubukeye continue en disant que les associations allaient profiter de la mésentente entre le Burundi et le Rwanda pour faire sortir ces jeunes et aller les vendre à l’étranger. La directrice exécutive de l’AGB fait savoir que cela est contraire à leur mission qui est d’offrir aux jeunes une éducation non formelle de qualité leur permettant de développer pleinement leur potentiel de bons citoyens conscients de leur propre responsabilité. « Donc nous ne pouvons pas éduquer et participer dans le trafic des jeunes. Les ASB et AGB demandent enfin à l’ONLCT, Où est ton frère, de venir présenter ses excuses auprès des scouts et guides du Burundi pour avoir travaillé sur de fausses informations. Ces associations demandent au gouvernement burundais de continuer à soutenir les scouts et les guides de Burundi car leur mission est la même.
Olivier Nishirimbere

Ouvrir