Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MUNICIPALITE DE BUJUMBURA> Réunion du maire avec les commerçants du marché de Cotebu

Avec un souci de rendre plus rentable leur commerce

 

azvbg Le maire de la ville de Bujumbura Freddy Mbonimpa a tenu une réunion à l’intention des commerçants du marché de Cotebu le jeudi 18 mai 2017. C’était dans le but de se rendre compte des difficultés que ces derniers rencontrent dans leurs activités et surtout d’arrêter ensemble des stratégies capables de rendre plus rentables les activités qui se déroulent dans ce marché.

 

 Cette réunion a rassemblé tous les commerçants exerçant dans le marché de Cotebu. La plupart d’entre eux sont des commerçants qui avaient perdu leurs biens au cours de l’incendie qui a ravagé le marché central de Bujumbura le 27 janvier 2013. Depuis que le gouvernement a opté de construire le nouveau marché de Cotebu pour installer ces derniers, les commerçants ont été réticents à aller occuper ledit marché. Le but de la réunion était de voir ensemble comment développer ce marché pour qu’il mérite le statut d’être appelé marché central.
Dans son discours d’ouverture, le maire de la ville Freddy Mbonimpa a fait savoir qu’il est au courant de toutes les difficultés qu’ont traversées ces commerçants et leur marché. Il leur a rassuré les commerçants du soutien de la mairie et du gouvernement. La mairie garde en vue le développement dudit marché. Il leur a également rappelé que maintenant que la gestion des marchés est revenue dans les mains de la mairie conformément à la politique du gouvernement, les doléances des commerçants vont trouver une issue rapidement.
Le représentant des commerçants ainsi que les commerçants qui se sont exprimés ont laissé entendre leur sentiment de satisfaction pour l’occasion de pouvoir s’exprimer. Ils ont dit que parmi les principaux défis auxquels les commerçants font face figurent le manque de parkings pour le transport urbain en commun autour de ce marché, le déchargement des camions qui apportent surtout les produits alimentaires qui se fait encore au centre-ville de Bujumbura, etc.
Ils estiment qu’au moment où ces activités se feront à ce marché, le peuplement de ce dernier s’en suivra et les clients viendront et ainsi le marché va être développé et devenir un marché central.

Une détermination vers un marché digne d’être « central »

Pour que le marché de Cotebu soit développé comme le souhaite les commerçants, le maire de la ville leur a promis de s’asseoir ensemble avec leurs représentants afin de trouver des solutions à toutes les problèmes déjà posés et ceux du futur. Mais en attendant, il leur a dit que désormais les commerçants qui ont des stands dans le marché de Cotebu mais qui ne sont pas venus les occuper vont être notifiés pour qu’à partir du 2 juillet 2017, l’appel à candidature pour occupation par d’autres qui le veulent soit lancé. L’autre promesse c’est que le déchargement des camions transportant des marchandises alimentaires va se faire au marché de Cotebu au lieu du centre ville.
S’agissant des parkings des bus de transport urbain ou de l’intérieur comme ceux qui se trouvent à la gare du Nord et les agences de la sous-région qui se trouvent au city market, le maire de la ville a fait savoir que cela nécessite des études de faisabilité, d’où il les a invités à collaborer avec les autorités municipales à cet effet.


Amédée HABIMANA

Ouvrir