Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

PNUD> Atelier de formation sur le label Egalité entre les sexes


Combler les écarts entre les hommes et les femmes permettrait d’accélérer la réduction de la pauvreté et de la faim

 

azerfcxw Le Programme des Nations unies pour le développement au Burundi (Pnud) a organisé le mercredi 17 mai 2017 un atelier de formation sur le label Egalité entre les sexes à l’intention des partenaires et intervenants en la matière. Cet atelier a pour objectifs de partager les outils d’analyse de l’intégration du genre dans les programmes de développement et de finaliser le draft de la stratégie genre du bureau accompagné de son plan d’action qui définira ses priorités dans les trois prochaines années.

 

 Le directeur pays a.i du Pnud, Nathalie Boucly, a informé que l’intégration du genre est une recommandation forte du plan d’action de Beijing, et une des directives importantes du secrétariat général des Nations unies à l’ensemble des agences de son système. Pour le Pnud, a-t-elle dit, cela est d’autant plus important qu’il est l’agence lead dans la mise en œuvre des Objectifs de développement durable (ODD) qui constituent un agenda inclusif en faveur d’un monde équitable, durable et résilient.
Mme Boucly a ajouté que les disparités entre les genres coûtent quelques 95 milliards de dollars US par an en moyenne à l’Afrique subsaharienne et ont culminé à 105 milliards de dollars de pertes en 2014 (soit 6 % du PIB régional), compromettant de ce fait les efforts du continent en faveur d’un développement humain et d’une croissance économique inclusifs. Le directeur pays a.i du Pnud a indiqué que si l’on parvient à combler les écarts entre les hommes et les femmes sur le marché du travail, dans l’éducation, dans la santé et dans d’autres domaines, alors il sera possible d’accélérer l’éradication de la pauvreté et de la faim.

Le label genre, un indicateur pour accélérer les résultats en matière d’égalité
Mme Boucly a signalé que le label genre a été créé par le Pnud et comprend sept domaines spécifiques et une quarantaine d’indicateurs pour accélérer les résultats en matière d’égalité de genre au niveau du pays. Ces résultats qui concernent aussi le bureau du Pnud de manière interne en termes de parité, d’équilibre vie professionnelle et de vie privée, de recrutements, de contractualisation avec les fournisseurs par genre, etc.
Selon la directrice d’Egalité de genres au ministère des Droits de la personne humaines, des affaires sociales et du genre, Spès Caritas Barankariza, cet atelier intéresse plus d’un car on est dans la période où le Burundi est en train de voir comment réaliser, après les OMD, les ODD. Le Burundi est aussi dans un contexte d’intégration du genre, laquelle nécessite le concours de beaucoup de partenaires, de secteurs dans plusieurs domaines. Cette intégration nécessite également la synergie et la prise en compte de chacun.
Et de dire qu’il s’agit de la réalisation d’une politique du gouvernement : la politique nationale Genre appelle à la réalisation de tous ses aspects avec tout ce qui est dans son cadre stratégique de croissance, de lutte contre la pauvreté et aussi dans l’orientation de sa vision Burundi 2025.

EZECHIEL MISIGARO

 

Ouvrir