Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

RELIGION> Conférence des Eglises protestantes

Sous le thème:« La puissance du pardon »

aaaddddLes représentants des Eglises protestantes se sont réunis, le jeudi 16 mars 2017, en conférence organisée par le Ministère africain pour la compassion (Mac). Sous le haut patronage du Premier vice-président de la République du Burundi, Gaston Sindimwo, les participants ont échangé sur la période de crise qu’a connue le Burundi au cours de l’année 2015-2017.

La conférence des Eglises protestantes a été organisée sous le thème « La puissance du pardon ». Elle a réuni les représentants des Eglises, les pasteurs et les révérends des Eglises protestantes du Burundi et d‘autres provenant des pays étrangers comme le Kenya.
Dans son discours, Gaston Sindimwo a indiqué que le Burundi a traversé des périodes difficiles depuis plusieurs années. Pour sortir de ces crises répétitives, il a demandé aux participants de prier pour le pays et de demander le pardon afin que le Burundi puisse avoir la paix et la stabilité.
Le message du représentant légal de Mac, Aimé Pascal Nduwimana était centré sur le Psaume 51, versé 1 qui parle de David. Ce dernier a demandé à Dieu de supprimer le péché qu’il avait commis. Il a fait savoir que les gens, dans leur différence, doivent savoir demander pardon. M. Nduwimana a également demandé aux personnes qui se sont refugiées dans les pays étrangers de revenir construire leur pays.
Isaac Bampenda qui a représenté les Eglises a, quant à lui, mentionné que les Eglises sont comme la lumière dans la contribution pour le pardon.
Les représentants des Eglises ont indiqué que la période de crise que le Burundi a traversée a engendré des perturbations même dans les églises. Ils ont parlé des prophètes qui ont révélé des fausses prophéties et certains qui ont été attrapés en possession des armes. Ils ont eu l’occasion de demander pardon premièrement à Dieu et au président de la République, Pierre Nkurunziza en deuxième lieu, et à la population en dernier lieu. Ils ont, en outre, remercié ceux qui ont bien œuvré pour Dieu. Ils ont également indiqué qu’ils soutiendront les dirigeants du pays.
Eric Mbazumutima

Ouvrir