Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

SENAT> Approbation de quatre ambassadeurs et sept responsables de certaines juridictions

Ils ont été adoptés à une grande majorité

aaaegfyrLe Sénat du Burundi, réuni en séance plénière sous la présidence de Spéciose Njebarikanuye, Première vice-présidente de cette chambre haute du parlement a approuvé, le jeudi, 16 mars 2017, quatre noms de nouveaux diplomates qui vont représenter le pays à l’étranger. Il a également approuvé sept noms des responsables de différentes juridictions. Par trente trois sénateurs présents et cinq procurations, ils ont adoptés les candidats ambassadeurs à l’unanimité. Mais pour le cas des candidats magistrats, un seul sénateur s’est abstenu.

Avant l’approbation, la ministre de la Justice et garde des sceaux Aimée Laurentine Kanyana à procédé à la présentation de chaque candidat. Au niveau des ambassadeurs, les noms proposés sont Stella Budiriganya, d’ethnie tutsi de la province Mwaro, Nina Christine Niyonsavye, tutsi de la province Bururi, Rémy Barampama, hutu de la mairie de Bujumbura et Martin Mbazumutima également de la mairie de Bujumbura.
Au niveau des responsables de différentes juridictions, il s’agit d’Albert Bucumi, nommé procureur du parquet de Muha. Vincent Uwitonze, nommé procureur du parquet de Muyinga. Le troisième est Bénin Nibampa, nommée présidente du Tribunal de grande instance de Rutana. Il y a également Emile Nduwayo qui est nommé président du Tribunal de grande instance de Bubanza. L’autre est Elisabeth Kabura nommée présidente du Tribunal du commerce. L’autre est Evelyne Nishimagizwe nommée présidente du Tribunal de grande instance de Ntahangwa. Et enfin, Alexis Bandyatuyaga qui est nommé procureur du parquet Mukaza.
La ministre Kanyana a indiqué que ces candidats magistrats responsables de certaines juridictions nommés sont constitués de six hutu et d’un tutsi. Quant aux candidats ambassadeurs ce sont deux dames Tutsi et deux hommes Hutu. Elle a également souligné que les changements qui viennent d’être opérés dans certaines juridictions l’ont été pour répondre aux soucis de la population ainsi que l’efficacité du travail.
Quant aux sénateurs, ils ont encouragé la ministre pour son travail car elle s’intéresse beaucoup aux préoccupations de la population. Ils lui ont également demandé de lutter efficacement contre la corruption qui est souvent évoquée dans le secteur de la justice.
Lucie Ngoyagoye

 

Ouvrir