Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

DEUXIEME VICE-PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE> Audience

Rendre témoignage des efforts du Burundi en matière de décentralisation

00azarLe Deuxième vice-président de la République, Joseph Butore, a reçu en audience, le mardi 14 février 2017, le Secrétaire général du secrétariat général des cités et gouvernements locaux unis d’Afrique, Jean Pierre Elong Mbassi, en mission de service au Burundi.

A la sortie de l’audience, ce dernier a indiqué qu’il était venu voir le Deuxième vice-président de la République dans l’objectif de porter témoignage de ce que le Burundi est le deuxième pays à avoir ratifié la charte africaine des valeurs et principes de décentralisation, de la gouvernance locale et du développement local adopté par les chefs d’Etat et des gouvernements de l’Union africaine en juin 2014 à Malabo, en Guinée Equatoriale.
M. Elong Mbassi a indiqué qu’il était venu aussi demander au Burundi, qui est le champion de la promotion de ratification de cette charte, de convaincre les autres pays africains d’accélérer cette ratification, car, a-t-il ajouté, il faut quinze pays africains pour que cet instrument devient un instrument de l’Union africaine.
Le Secrétaire général Elong Mbassi a en outre fait remarquer que sa présence au Burundi est de rendre témoignage des efforts du Burundi en matière de décentralisation et l’encourager à aller de l’avant. Il a souligné que le secrétariat général des cités et gouvernements locaux unis d’Afrique a une convention d’assistance technique auprès du ministère du Développement communal et appui le secrétariat exécutif permanent du comité interministériel dans l’orientation de la politique de décentralisation.
Notons que M. Elong Mbassi a eu aussi l’honneur de participer à la réunion du comité interministériel d’orientation de la politique de décentralisation au Burundi, en tant qu’observateur. Ladite réunion était présidée par le Deuxième vice-président de la République, Joseph Butore.
De son côté, le porte-parole du Deuxième vice-président de la République, Isidore Ntirampeba, a bel et bien précisé que le visiteur était venu féliciter le gouvernement du Burundi pour avoir été le deuxième pays à apposer sa signature sur la charte de la décentralisation, et qu’il lui est demandé de convaincre les autres pays à faire de même.
Kazadi Mwilambwe

Ouvrir