Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Province de Kayanza> Situation sociopolitique

La sécurité est globalement bonne

 

DSC 0574Le quotidien « Le Renouveau » s’est rendu dans la province de Kayanza pour s’enquérir de la situation socio-politique de cette province. Ainsi, notre rédaction s’est entretenue avec le gouverneur de cette province Anicet Ndayizeye.

 

« La situation sécuritaire est globalement bonne dans la mesure où il n’y a pas d’incidents majeurs, hormis des crimes de droit commun dont des assassinats liés aux litiges fonciers , des coups et blessures à cause del’alcoolisme, des accidents de roulage, des cas de viol mais on est en train de travailler dans le cadre de la quadrilogie pour éradiquer ces crimes », a précisé le gouverneur de la province de Kayanza .

Bonne cohabitation entre les formationpolitiques et construction des écoles d’enseignement des métiers

Au niveau politique, toutes les formations politiques agréées fonctionnent normalement. Selon les rapports reçus par M. Ndayizeye, il n’y a pas de parti politique qui se lamente qu’on l’empêche de travailler. Pour lui, il y a une bonne cohabitation politique. Mais, il y a parfois des problèmes avec certains politiciens, surtout les coalitions, qui veulent travailler alors que la loi ne le leur permet pas selon la Constitution qui le définit ainsi. Les coalitions travaillent au moment des élections et après cette période, leur gestion devient de plus en plus difficile mais là aussi, a-t-il poursuivi, on parvient à travailler ensemble pour une meilleure cohésion politique. La quadrilogie est à pied d’œuvre dans la province de Kayanza et fonctionne correctement à plus de 90 %.
Au niveau de l’enseignement des métiers, la province de Kayanza est en train de se préparer à accueillir les élèves qui n’ont pas pu aller à l’école post- fondamentale. « On est en train de construire les écoles d’enseignement des métiers dans toutes les communes et on est à l’étape de finition de construction et d’ici un à deux mois, les écoles pourront ouvrir », a souligné notre interlocuteur.

Problèmes de feux de brousse et de production agricole insuffisante

Au niveau agricole, le gouverneur de Kayanza a indiqué que la production ne sera pas bonne à cause de l’insuffisance des pluies et d’autres intempéries. C’est pour cette raison que les prix des denrées alimentaires ne diminuent pas. Normalement, les prix devraient être très bas au mois de janvier mais on remarque que les prix ne le sont pas parce que la production est insuffisante, d’après M. Ndayizeye.
Sur le plan environnemental, cette province a connu des problèmes car il y a eu des feux de brousse (à peu près 20 à 30 hectares ont pris feu) pendant la dernière saison sèche. « Mais on est parvenu à les éteindre grâce à la collaboration de la population et des forces de sécurité. Nous avons préparé beaucoup de pépinières et on est en train de planter des arbres si la pluie tombe à suffisance. Pour cela, huit millions d’arbres vont être plantés cette année. Quatre millions d’arbres avaient été plantés l’année passée. Les courbes de niveau sont tracées jusqu’à 65%, a-t-il souligné.

Yvette Irambona

Ouvrir