Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

PRESIDENCE de la republique> Audience aux ambassadeurs de l’Union européenne

Le président de la république du Burundi, Evariste Ndayishimiye a reçu en audience trois ambassadeurs de l’Union européenne. Ces ambassadeurs demandent que leurs pays et le Burundi s’engagent dans un dialogue politique franc qui permettra de renouer les rapports de coopération entre le Burundi et ces pays mais aussi avec l’Union Européenne.IMG 0214

Le porte-parole du président de la République, Jean Claude Karerwa Ndenzako a indiqué que le président Ndayishimiye a reçu trois ambassadeurs. Il s’agit de l’ambassadeur du royaume de Belgique, de celui d’Allemagne et de celui de France. En plus de ces trois ambassadeurs, le président Ndayishimiye a reçu l’ambassadeur de l’Union européenne.Selon, M. Karerwa, les trois diplomates  sont venus aussi exprimer leur soutien au chef de l’Etat et pour demander qu’il y ait un rétablissement de bonnes relations entre ces trois pays et le Burundi. M. Karerwa a fait savoir que le président de la République a bien accueilli les deux messages et qu’il a remercié les ambassadeurs d’abord pour les messages de félicitation qu’ils lui ont adressé dans la fraicheur de sa victoire.  S’agissant des relations entre ces pays et le Burundi, le président Evariste Ndayishimiye  leur demande  qu’ils puissent comprendre que le Burundi a toujours privilégier les rapports de coopération d’entente mutuelle. « Il a précisé que le Burundi veut une coopération gagnant-gagnant, une coopération qui respecte les conventions et traités internationaux », a indiqué M. Karerwa.Cela a été une occasion pour l’ambassadeur de France d’inviter le chef de l’Etat à un sommet France Afrique qui se tiendra à Paris en 2021. C’était aussi une occasion pour l’ambassadeur de France d’inviter aussi le chef de l’Etat à un sommet entre l’Union européenne et l’Union africaine qui se tiendra au mois d’octobre de 2020.   

 Moïse Nkurunziza

Ouvrir