Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MENRS>Point de presse sur la passation de l’examen d’Etat, édition 2020

Le ministre de l’Education nationale et de la recherche scientifique, Gaspard Banyankimbona, a animé, le lundi 27 juillet 2020, un point de presse sur la passation de l’examen d’Etat, édition 2020, prévu du 28 au 31 juillet 2020, dans cent et cinq centres de passation répartis sur tout le territoire national.  M. Banyankimbona a informé que l’effectif total des élèves  candidats  à cet examen est de 68 193 avec 1 399 candidats autodidactes. examen2

Dans son mot liminaire, le ministre en charge de l’Education nationale a d’abord fait savoir qu’au moment où l’examen démarre le mardi 28 juillet 2020, tous les épreuves sont déjà disponibles sur tous les centres de passation au niveau de tout le pays. Il a précisé que les listes des élèves candidats sont  en cours de vérification. M. Banyankimbona a ensuite rappelé que  les épreuves de cet examen portent sur les matières  principales telles qu’elles sont précisées dans les ordonnances ministérielles portant fixation des épreuves faisant objet d’examen d’Etat dans les écoles d’enseignement post fondamental général et pédagogique et dans les écoles d’enseignement post fondamental technique.A  la question  des élèves candidats  autorisés à se présenter à l’examen, M. Banyankimbona a précisé qu’il s’agit des finalistes certifiés de l’enseignement post fondamental général et pédagogique, les diplômés  de l’enseignement post fondamental technique de niveau A2 et ceux des écoles  paramédicales de niveau A2, ainsi que les autodidactes, c'est-à-dire les élèves n’ayant pas réussi à l’une des sessions antérieures de l’examen d’Etat.           « Conformément à la loi, les autodidactes qui tentent de se présenter une troisième fois se verront leurs résultats annulés », a ajouté  M. Banyankimbona. M. Banyankimbona a profité de cette occasion  pour prodiguer certains conseils aux élèves candidats  de l’examen, tout en mentionnant que le port de téléphone mobile , même éteint, est strictement interdit aux élèves dans la salle d’examen. Et le candidat qui gardera son portable dans la salle, ses épreuves toutes seront annulées sans autre forme de procès.

« Les mesures de prévention de la Covid 19  sont de rigueur »

Le ministre  ayant l’Education nationale dans ses attributions a rappelé que durant le processus de passation de cet examen, les mesures de prévention de la Covid19 seront de rigueur.  A cela, il a dit  que les dispositifs de lavage de mains ont été déjà installés sur tous les centres de passation au niveau de tout le pays. Il a en plus signalé que les dispositions nécessaires ont été également prises pour maintenir une  certaine distance entre les candidats, non seulement pour éviter des contacts physique mais aussi pour éviter des éventuels cas de tricherie. « Nous demandons à tous les candidats à l’examen d’Etat édition 2020 de respecter les gestes de barrières et de garder une certaine distance entre eux », a insisté  M. Banyankimbona. Le ministre Banyankimbona  a enfin remercié très vivement tous les concepteurs des épreuves issues de cet examen qui ont consacré leur temps à cette activité louable,  et en invitant  tous les surveillants  et correcteurs à faire preuve de professionnalisme dans le strict de l’éthique  et de la déontologie de l’enseignant.


AVIT NDAYIRAGIJE

 

Ouvrir