Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Riviere Gasenyi> Destruction de ses rives

Les rivières qui traversent les quartiers de la ville de Bujumbura sont à la base des dégâts matériels et humains, comme nous l’avons déjà constaté ces derniers jours.  La rivière Gasenyi est l’une des rivières qui sépare les quartiers Gahahe et Gatunguru de la commune Mutimbuzi,  en passant par Carama. Nous y avons fait une visite le mercredi 22 juillet 2020 pour nous rendre compte de  son état après sa réhabilitation. Notre constat est que les rives de cette rivière commencent à s’affaisser alors qu’à peine elles venaient d’être réhabilitées. Le pire est à craindre.IMG 003

La réhabilitation de la rivière Gasenyi ne date qu’a peu près deux ans. Cependant, si on la regarde en amont, ses rives sont en train d’être détruites. Dans certains endroits, on y fabrique les briques. Cela contribue à la détérioration de l’environnement de cette localité. Les riverains de la rivière Gasenyi ont peur qu’ils puissent causer des dégâts comme cela a été le cas avant que ses rives ne soient réhabilitées. Même si la rivière Gasenyi a été réhabilitée, il y a une partie de la population qui a démenagé. Et pour cause pendant la saison pluvieuse, les maisons ont été détruites par des pluies abondantes. Les collines surplombant la ville de Bujumbura qui sont pour la plupart dénudées font qu’il y ait des inondations. Les eaux de rivières débordent et ravagent les maisons d’habitations environnante.

Planter des arbres

Les habitants de cette localité demandent que la partie défectueuse soit réhabilitée et que les rives soient protégées contre toute inondation pour éviter le pire. Ils proposent de planter des arbres tout au long des rives de cette rivière. Et pour ceux qui creusent la terre en fabriquant les briques, il faut qu’ils pensent d’abord à la protection de l’environnement. Ils demandent aussi à l’administration de base de faire respecter l’environnement pour éviter la destruction complète des rives de la rivière Gasenyi. Dans le cas contraire, il faut s’attendre à de graves dégâts environnementaux et humains.

Aline Nshimirimana

Ouvrir