Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

EDUCATION> Formation en anglais des enfants en vacances

La connaissance des langues étrangères fait partie des atouts que peut avoir une personne. Actuellement, les parents ressentent la nécessité d’apprendre à leurs enfants l’anglais, une des langues officielles au sein de la Communauté des Etats d’Afrique de l’Est dont le Burundi est membre. Selon un encadreur de ces jeunes, les résultats sont positifs.

Pendant les vacances, les enfants ont besoin d’être occupés pour se sentir utiles. « Spoken English in East Africa Association » a pris les devants dans la formation en anglais des jeunes en vacances. Sammuel Niyonkuru, le chargé des apprentissages dans cette association nous a confié qu’ils organisent ces formations sur demande des parents des enfants.Les vacances sont un moment de repos, mais elles peuvent être fatales pour certains jeunes. Une fois désœuvrés, ils peuvent s’adonner à des actes inappropriés, c’est pour cette raison que les parents préfèrent que ces enfants soient occupés utilement notamment par la formation en anglais, qui est utile non seulement pour les études, mais aussi dans la vie de tous les jours. Cette formation concerne les jeunes de trois ans et plus. Les enfants de la maternelle sont aussi concernés par cette formation, affirme M.Niyonkuru. Les enfants sont regroupés par âge et font une formation accélérée de deux mois et ceux qui le veulent peuvent avoir un certificat après la formation.

Une base nécessaire

Selon M. Niyungeko, cette formation est très utile car elle donne une base nécessaire pour les apprenants, mais parfois la formation des petits enfants peut s’avérer difficile avant l’acquisition de la langue maternelle. Les jeunes qui suivent cette formation sont satisfaits et remercient  leurs parents pour leur appui. Ils ont aussi demandé aux parents qui n’envoient pas leurs enfants dans de telles formations de le faire puisque l’occupation pendant les vacances est utile pour éviter que ces jeunes ne sombrent dans des comportementstelle que la consommation des stupéfiants, et des boisons alcoolisées et qui peuvent les conduire dans la débauche avec toutes les conséquences qui s’en suivent. En plus d’être une occupation, c’est une occasion d’apprendre, font-ils observer.

Aline Nshimirimana

Ouvrir