Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

INSTITUT SAINT KIZITO> Formation des enfants vivant avec handicap au tennis de table

L'institut Saint Kizito de Bujumbura est un centre d'encadrement des enfants vivant avec handicap. En plus de la scolarité, les enfants y évoluant sont encadrés sportivement. Le tennis de table est’ une  discipline nouvellement initiée  au sein de centre.  Selon  Sr Candide Ndikuriyo, préfète de discipline  de discipline et chargée du sport au sein de cet institut, les  enfants qu’elle encadre sont plus performants en tennis de table malgré  qu’il soit nouveau. Elle signale aussi certains défis.handicap9

Arrivé à la cours intérieur du centre  Saint Kizito, on observe à un terrain de sitting Volley-ball et une salle  pour le tennis de table. Dans les deux milieux de jeu, les enfants vivant avec handicap s’entraînent. S’adressant  à l’encadreuse sportive au sein de ce centre Sr Candide Ndikuriyo,  elle nous indique que le tennis de table est la deuxième discipline  sportive nouvellement initiée à l’institut Saint Kizito après le sitting volley-ball.  Elle précise aussi que ce jeu est paru un peu facile aux enfants  évoluant au sein de ce centre  car, poursuit-elle, la majorité s’intéresse plus  à ce dernier qu’au sitting volley-ball. « Quand ils se choisissent librement le jeu pendant la pause, il est remarquable que beaucoup préfère jouer au tennis de table », ajoute la préfète Ndikuriyo. Mais lors des séances respectives aux entraînements, les enfants n’ont plus le droit de se choisir la discipline ; le tennis de table a sa séance tout comme le sitting volleyball. « C’est dans le but de mesurer les compétences de chacun dans chaque discipline pour  ainsi pouvoir les classer », explique Sr. Candide.   Quant aux entrainements, Sr Ndikuriyo fait savoir qu'ils se font régulièrement étant donné que les entraineurs sont disponibles. Le temps est aussi suffisant du fait que ces enfants sont internes.Même si les enfants vivant avec handicap évoluant au sein de l’institut Saint Kizito  affichent des performances  dans le jeu de tennis de table, Sr Ndikuriyo signale certains défis dans la formation de ces derniers.  Elle précise entre autres le manque des raquettes et des tennis suffisants. Une salle suffisante et appropriée au jeu de tennis  de table constitue aussi une préoccupation à l’institut Saint Kizito.


Eric Sabumukama

Ouvrir