Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

COMMENTAIRE >

Sur le plan de la santé publique, tous les regards sont tournés, dans notre pays, vers la campagne de dépistage systématique du Covid-19 qui se déroule depuis ce lundi 6 juillet 2020 sous le thème « Ndakira, sinandura kandi sinanduza Covid-19 ». Ce qui, dans la langue de Voltaire, peut être traduit ainsi : « Je guéris du Covid-19, je ne le contacte pas et je ne le transmets pas ». La campagne, qui va durer 3 mois, a pris pour point de départ Bujumbura, la capitale économique du Burundi, avant de se poursuivre dans tout le pays. Les  autorités sanitaires burundaises n’ont ménagé aucun effort pour que ladite campagne se déroule dans de meilleures conditions dans les places bien aménagées pour la circonstance. Il s’agit du terrain de l’ETS Kamenge pour la commune Ntahangwa, de l’hôtel Source du Nil pour la commune Mukaza et du terrain de la paroisse Kanyosha pour la commune Muha. Le ministre de la Santé publique et de la lutte contre le sida Thaddée Ndikumana qui, dès le démarrage des activités de la campagne, a visité les trois endroits, s’est dit satisfait du travail en train d’être accompli par les services en sa charge. De même que la population se dit heureuse de répondre à une activité aussi inédite que salutaire à applaudir des deux mains.

Lors de sa prestation de serment en qualité de nouveau président de la République, le Général major Evariste Ndayishimiye a parlé, dans son allocution d’investiture, de la pandémie du coronavirus contre laquelle tous les Burundais doivent engager une lutte sans merci. C’est à cette même lutte que le chef de l’Etat qui participait aux cérémonies d’ordination sacerdotale à la paroisse Shombo de l’archidiocèse de Gitega, samedi dernier, a appelé les jeunes prêtres à côté de leur mission d’évangélisation. C’est donc en réponse à cet appel présidentiel que les autorités sanitaires burundaises se sont rapidement mises à la tâche, en entamant une longue campagne de dépistage du Covid-19 dont nous n’attendons que du bien. Il est à préciser que seules les personnes présentant les symptômes de cette maladie se doivent de répondre à cette heureuse initiative sanitaire qui fera date dans l’histoire de la santé publique au Burundi.Très attentif aux vœux si chers du président de la République et aux recommandations sans cesse émises par les autorités sanitaires burundaises, le peuple burundais ne peut que s’impliquer davantage dans la lutte contre le Covid-19, en ayant toujours à l’esprit cette petite phrase : « Prenez soin de vous, prenez soin des autres ». Il est heureux d’observer que les consignes allant dans ce sens continuent à être appliquées à travers le pays, par des Burundais aujourd’hui informés sur l’urgence et l’importance de se protéger contre cet autre fléau planétaire, contre lequel nous devons tous nous lever comme un seul homme. Les autorités sanitaires doivent occuper le devant de la scène et le peuple burundais sera toujours à leurs côtés. Apportons toujours une réponse appropriée à tout ce qui est attendu de nous dans la lutte contre une épidémie qui est rapidement devenue une pandémie.   

  PASCALINE BIDUDA                               

Ouvrir