Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MICRO BALADEUR> Dépistage en masse du Covid-19

Au deuxième jour des travaux de dépistage en masse du Covid-19 en mairie de Bujumbura, la population a répondu massivement à l’appel du ministère en charge de la santé publique. La population trouvée au site de dépistage de l’ETS Kamenge, en zone urbaine de Ntahangwa salue la mesure prise par le gouvernement.micro3

La population salue vivement la mesure prise par le ministère en charge de la santé publique, celle de dépistage en masse du Covid-19. Elle a répondu massivement à cet appel. Cela est dans le but de mettre en application la campagne « Ndakira, Sinandura kandi Sinanduza Covid-19 » lancée par le président de la république du Burundi, Evariste Ndayishimiye.Dans une descente que nous avons effectuée le mardi 7 juillet 2020 au site de dépistage de l’ETS Kamenge, la population trouvée sur place nous a informé que la mesure prise par le gouvernement est venu au moment opportun. Selon Logatien Binengesere, un habitant trouvé sur la file d’attente, c’est une chose à saluer et chaque habitant devrait y répondre sans tarder. Il a précisé que depuis qu’il a entendu le communiqué y relatif , sa décision a été de se présenter urgemmemt au site de dépistage dans le but de savoir l’état de sa santé et celui de sa famille. Cela est dû au fait que lui et certains des membres de sa famille avaient ces derniers jours de la grippe et certains signes de cette pandémie. C’est le même cas pour Espérance Niyonkuru, trouvée également en attente sur ce site de dépistage. Pour elle, cette mesure va aider à tranquilliser la population du fait qu’il arrivait des cas où quelqu’un souffrait même de la grippe et se mettait dans un état de panique, croyant qu’il est attaqué par cette pandémie. « Cette fois-ci, il n’y aura pas de panique. », a-t-elle ajouté.

Elle va aider dans la lutte contre les intox

D’après certains habitants trouvés au site de dépistage de l’ETS Kamenge, la mesure de dépistage en masse du Covid-19, à part qu’elle va permettre à la population de savoir leur état de santé afin de savoir comment se comporter pour lutter contre cette pandémie, elle vient pour répondre aux fausses informations qui circulaient sur les réseaux sociaux. Ces informations stipulaient que le ministère en charge de la santé publique n’a pas d’instruments et de moyens nécessaires pour dépister un grand nombre de gens à la fois.Elle invite d’autres habitants à répondre à l’appel du gouvernement afin d’éradiquer la pandémie du Covid-19 au Burundi. D’autres habitants ont demandé au ministère en charge de la santé de multiplier les sites de dépistage en mairie de Bujumbura du fait que suite au surnombre de gens, ils passent beaucoup de temps sur les files d’attente lors du dépistage. Signalons que qu’à ce site, 277 personnes étaient dépistées au premier jour du lancement de la campagne.

Julien Nzambimana

Ouvrir