Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

FDN> L’Escem au service de la Communauté est-africaine

Dans le but d’améliorer et de  moderniser l’enseignement suivant les demandes en cours, les forces de défense nationale ont créé une école supérieur de commandement et d’état major. Cette dernière a comme mission de développer les connaissances en gouvernance, art et science de guerre afin de renforcer les capacités des forces de défense surtout dans le domaine de commandement. A cela s’ajoute les différents défis auxquels doivent faire face les forces de défense de la communauté. C’est dans ce but que cette école accueille des étudiants des pays membres de ladite communauté. soldants

Etablie en 2018, l’Ecole supérieure de commandement et d’état major (Escem) est une école qui accueille des officiers burundais mais aussi ceux provenant des pays membres de la Communauté est-africaine. C’est une école qui leur fournit des stratégies qui les aide à œuvrer dans divers domaines militaires à travers un enseignement de qualité. En leur dispensant des cours, on leur transmet des connaissances assez développées qui les préparent à  faire face aux différents défis qui hantent les pays membres de cette communauté et au niveau international. C’est aussi un moyen de mener à bien des opérations et des stratégies de planification à un plus haut niveau dans le domaine militaire. Le commandant de l’Escem, le général de brigade Cassien Ntacebera  a assuré que cette école est une réussite pour les forces de défense nationale. Mais il fait mention des blocages causés par la pandémie du Covid19. Il a en outre indiqué  que les étudiants qui ont la chance de faire partie de cette communauté sont capables d’être au même niveau que les autres. En effet, ladite école est tellement outillée que ceux qui en sortent sont capables de faire des analyses pour comprendre certains phénomènes et de prendre des décisions. Ils sont donc appelés à raisonner et à prendre des décisions   utiles pour la communauté. Ce sont des officiers qui sont prêts à servir leurs nations respectives et aller dans le monde pour servir d’autres nations. L’intégration dans la communauté est-africaine est donc une réalité au sein de l’Ecole Supérieure de commandement et d’état major.


Blandine Niyongere

Ouvrir