Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ASSEMBLEE NATIONALE> Clôture de session parlementaire ordinaire d’Avril 2020

L’Assemblée nationale s’est réunie le mardi 30 juin 2020 en séance plénière, pour clôturer la session parlementaire  ordinaire d’Avril 2020. Au cours de cette session, le président de cette institution, Pascal Nyabenda a indiqué que plusieurs activités ont été réalisées par les députés. nyabenda

Le président de l’Assemblée national, Pascal Nyabenda a fait savoir que la clôture de la session parlementaire ordinaire d’Avril 2020 est la dernière de la légistrature 2015-2020. Elle intervient au moment où le Burundi vient de perdre son président, Pierre Nkurunziza. Il a saisi l’occasion pour affirmer que l’Assemblée nationale réitère ses condoléances à tout le peuple burundais et à la famillée éprouvée.Pascal Nyabenda a indiqué qu’au cours de la session d’Avril 2020, malgré la période électorale qui a occupé presqu’un mois, l’Assemblée nationale a pu analyser et adopter différents  projets de loi notamment celui portant fixation du budget général de l’Etat, exercice 2020/2021 et le projet de loi portant ratification par la république du Burundi de l’accord de financement entre la république du Burundi et l’Association internationale de développement en faveur du projet de préparation et de riposte au Covid-19 au Burundi, signé à Bujumbura le 14 Avril 2020. La chambre basse du Parlement a également analysé et adopté les amendements du Sénat sur les projets de loi comme celui portant révision du Code des assurances du Burundi ainsi que le projet de loi portant cadre général de fonctionnement des ordres professionnels au Burundi.

Pas de génocide en préparation ou en cours au Burundinyabenda2

Selon M.Nyabenda, ladite clôture est la dernière, l’Assemblée nationale saisit l’occasion pour revenir sur ses principales réalisations. En ce qui concerne le vote des lois, 136 projets de loi ont été analysés et adoptés en sessions ordinaires et en sessions extraordinaires parmi lesquels 125 lois ont été promulgués par le président de la République; soit 27 projets de loi par an et 9 projets de loi par session.Le Parlement, réuni en Congrès, a organisé des débats sur des questions cruciales telles que la décision de quitter la Cour pénale internationale (CPI) et le rejet de l’envoi de la Mission africaine de prévention et de protection au Burundi (Maprobu).Le congrès du Parlement a également constaté  qu’il n’y avait pas de génocide en préparation ou en cours au Burundi, tel que l’affirmaient certains rapports de mauvaise foi ; il a mené des actions pour contrer certaines mesures prises contre le Burundi dont, les sanctions économiques de l’Union européenne et des résolutions du Parlement européen.En marge des missions effectuées par  les membres de l’Assemblée nationale, a dit M. Nyabenda le bureau de cette institution n’a pas oublié la diplomatie parlementaire et la coopération interparlementaire, en vue de conférer à cette institution une grande visibilité et d’appuyer l’action diplomatique du gouvernement. A ce titre, les membres du Bureau de l’AN ont effectué des missions à l’étranger et ont reçu beaucoup de délégations étrangères, des ambassadeurs et des représentants des organisations internationales accréditées au Burundi. Il a en outre rappelé que l’Assemblée nationale a été très active dans l’organisation et la participation aux jeux interparlementaires de la Communauté est-africaine, sans oublier d’être représentée dans des fora et rencontres parlementaires régionaux et internationaux.Plus de trois cents descentes sur terrainEn ce qui concerne le contrôle de l’action gouvernementale, M. Nyabenda  a précisé que tous les six mois, le Premier vice-président et le Deuxième vice-président de la République ont présenté les réalisations du gouvernement au Parlement réuni en congrès. Aussi, des séances de questions orales avec débats adressées aux membres du gouvernement ont eu lieu et, au besoin, des recommandations conséquentes ont été formulées à l’endroit du gouvernement.En matière de représentation du peuple, Pascal Nyabenda a précisé que les  députés ont effectué plus de 300 descentes sur terrain dans toutes les circonscriptions du pays pour se mettre à l’écoute de la population et participer aux travaux de développement communautaire.Le président de l’Assemblée nationale a, enfin saisi l’occasion pour remercier tous les députés pour leur dévouement au cours de leur mandat. Il a, enfin félicité tous les élus au cours des élections précédentes. Il leur souhaite de travailler pour l’intérêt du peuple burundais.

Rose Mpekerimana

Ouvrir