Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MINISTERE EN CHARGE DE LA COMMUNICATION> Remise et reprise

Le mardi 30 juin 2020, la séance de remise et reprise a eu lieu entre l’ex ministre de la communication et des médias  Frédéric Nahimana et la ministre  de la communication, des technologies de l’information et des médias, Marie Chantal Nijimbere. Des réalisations,  des projets en cours d’exécution et des activités urgentes ont été présentés à la nouvelle ministre. ministere


Après  avoir présenté  les directeurs généraux des différents secteurs du ministère de la Communication,  l’ex-ministre Frédéric Nahimana  a informé à la ministre entrante les différentes réalisations de ce ministère jusqu’au jour de  la remise et reprise.  Parmi celles-ci figurent  la sensibilisation  au  plan national de développement  du Burundi  ;  le renforcement des capacités des journalistes sur la couverture médiatique en période électorale et en suivant avec succès  les activités de l’Etat ;  la formation des porte-paroles des différents secteurs publics à mettre des informations sur les réseaux sociaux ; mener une étude sur les radios proches du peuple ; la signature de différentes conventions entre  les association AFJO, Abeer et Search for common ground.
Recherche de fondsA propos des projets  en cours d’exécution, M. Nahimana a  signalé la mise en place de la télévision numérique ;  la présentation au conseil des ministres du  projet  de communication en appui du plan national de développement, etc.  Quant aux activités urgentes dudit ministère, M. Nahimana a signalé la recherche des fonds pour l’exécution du  Plan de développement durable 2018-2027, ceux de mettre en exécution  le projet de la communication en appui au développement durable, la mise en place du comité interministériel chargé de  la communication en appui au développement durable, la mise en place d’une étude sur l’éducation des enfants en matière du journalisme en collaboration avec  l’Unicef, actualiser le statut du personnel de la CIEP et de l’ABP. Des défis ont aussi été signalés.Quant à la nouvelle ministre de la communication, des technologies de l’information et des médias, Marie Chantal Nijimbere, a fait savoir qu’à tout défi  correspond  toujours une solution et qu’elle  va emboîter le pas aux autres  pour le bon fonctionnement du ministère. « Je vais commencer à lire les dossiers et je crois qu’avec le travail en équipe tout ira bien », a-t-elle ajouté.


Eric Sabumukama

Ouvrir