Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

PROJET MERANKABANDI> Impact du projet vis-à-vis des bénéficiaires

Déjà trois ans de mise en exécution, avec un montant  d’environ vingt-quatre milliards de francs burundais, le projet d’appui aux filets sociaux « Merankabandi » a déjà atteint plus de cinquante six mille bénéficiaires.  Selon le coordinateur national du projet, Michel Nyabenda, l’impact du projet est palpable et parlant surtout vis-à-vis de l’amélioration des conditions de vie des  bénéficiaires.projet

 Selon le coordinateur national du projet, Michel Nyabenda, l’impact du projet est palpable et parlant surtout vis-à-vis de l’amélioration des conditions de vie des  bénéficiaires.Dans un entretien accordé à la presse après la présentation du bilan triennal des réalisations,  du projet d’appui aux filets sociaux merankabandi mené dans quatre provinces, à savoir Kirundo, Karusi, Ruyigi et Gitega, M. Nyabenda a d’abord informé que le projet a pour objectif principal de réduire l’extrême pauvreté vis-à-vis des  ménages vulnérables choisis dans les quatre provinces pilotes. Concernant le transfert monétaire aux bénéficiaires du projet,  on a mis en place des mesures d’accompagnement ou les activités complémentaires à l’endroit des bénéficiaires afin qu’ils puissent investir dans le capital humain. Ces activités vont durer jusqu’à la fin du projet. Pour mettre en œuvre toutes les activités prévues, M. Nyabenda a ajouté qu’une ONG a été engagée au niveau de chaque  province pilote en vue de procéder aux séances d’information, de sensibilisation, d’éducation sur les thèmes variés comme  le programme « Hindura Ingendo », sur la santé, l’éducation pour encourager la scolarisation des enfants et d’autres. « C’était aussi une occasion de montrer à tous les bénéficiaires la valeur et les opportunités qu’elles ont dans leur propre développement et autonomisation », a précisé M. Nyabenda.

Activités génératrices de revenus

S’agissant de l’impact, il a souligné qu’il y’a notamment la communauté Batwa qui pratique actuellement l’agri-élevage moderne, dans le but de lutter contre la malnutrition chronique,  le soutien à la scolarisation leurs enfants, ainsi que la contruction de leurs propres maisons. « En plus de cela, un bon nombre parmi la bénéficiaires du projet se sont déjà lancés dans le petit commerce en vue de créer leurs propres activités génératrices de revenus », a-t-il mentionné.Le projet a aussi sur son actif la réduction du niveau des cas de banditisme dans les ménages, parce que la majorité des gens qui étaient pauvres témoignent qu’ils  ont abandonné ce comportement  au profit de la création de leurs propres emplois. Le coordinateur national de Merankabandi a affirmé qu’il est très heureux, car le projet est en train de produire de fruits à l’endroit de tous les bénéficiaires, et a assuré qu’il va continuer dans le même sens.

Avit  Ndayiragije

Ouvrir