Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Editorial>

Le peuple burundais a rendu un ultime hommage au président Pierre Nkurunziza dont le corps a été inhumé, vendredi dernier, à Gitega, capitale politique du Burundi. Comme chaque dernier jeudi du mois, le parti CNDD-FDD, en très bon croyant, avait organisé la veille de son inhumation, à Gitega même, une prière interconfessionnelle à l’occasion de laquelle le nouveau président de la République le Général Major Evariste Ndayishimiye, accompagné de son épouse, a beaucoup témoigné de son estime et de sa considération, en présence de hautes personnalités politiques et des membres du parti CNDD-FDD, tous venus méditer profondément sur le thème : « Rendons grâce à Dieu en toutes circonstances ». Le digne successeur du président Pierre Nkurunziza a demandé aux participants à cet important rendez-vous spirituel mensuel et à tout le peuple burundais, de prier beaucoup pour son prédécesseur, de méditer sur son héritage, de demeurer unis et de s’atteler, en bons patriotes, aux travaux de développement.

C’est dans le recueillement le plus total qu’un ultime hommage a été rendu au cher président disparu, un digne Fils du pays, un Guide suprême du patriotisme national, un Grand artisan de la paix, de la démocratie et du développement que le peuple burundais pleure et pleurera à jamais. C’est dans une profonde douleur que les membres de sa famille, à commencer par sa chère épouse Denise Nkurunziza, ont adressé à l’illustre disparu des mots d’adieu fort émouvants. Tout aussi émouvant a été le dernier hommage rendu, au nom du gouvernement et du peuple burundais, par son digne successeur le Général Major Evariste Ndayishimiye, en présence notamment des membres du Parlement, des membres du gouvernement, de hauts cadres de l’Etat, des représentants des missions diplomatiques et consulaires, des représentants des délégations étrangères de haut niveau et d’autres nombreux citoyens burundais venus des différents coins du pays. C’est avec toutes les meilleures raisons que, dans son mot d’adieu, le président de la République, le Général Major Evariste Ndayishimiye, a beaucoup évoqué le nom de son prédécesseur,  un très bon croyant, un vaillant homme, un père de la  Nation plein d’amour, de bonté et de sagesse, un homme de parole, un vaillant défenseur de la réconciliation, de la restauration de la paix au Burundi et dans le monde, de l’indépendance et de la souveraineté nationales. Ces belles paroles rappellent bien le discours prononcé par le Général Major Evariste Ndayishimiye au stade Ingoma de Gitega, à l’occasion de son investiture le 18 juin 2020, en qualité de président de la république du Burundi.Du président Pierre Nkurunziza, le peuple burundais gardera le souvenir d’un homme exceptionnel qui, avec son parti CNDD-FDD, a su et pu ramener la paix et la démocratie au Burundi mises à rude épreuve par les violences inter-ethniques de 1993. Aucun citoyen burundais, quelle que soit sa conscience politique affichée, ne s’autoriserait de nier que le président Pierre Nkurunziza a approfondi le processus démocratique afin de répondre aux attentes légitimes de la société burundaise dont les mutations profondes ont généré de nouvelles aspirations. Il nous laisse un héritage précieux à sauvegarder.Qu’il repose en paix !

Louis Kamwenubusa

Ouvrir