Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ELECTIONS DE 2020> Participation de la femme Mutwa

Dans un entretien accordé à la rédaction du journal  Le Renouveau, Emmanuel Nengo,  représentant légal de l’association Unissons-nous pour la promotion des Batwa (Uniproba), indique que la femme Mutwa croyait que sa seule source de revenus n’était que la poterie. Actuellement, l’Uniproba est  consciente de la participation de la femme Mutwa dans les instances de prise de décisions, et même dans la politique du pays».

Au moment  où le Burundi s’approche progressivement du 20 mai 2020, date à laquelle il y aura trois scutins (la présidentielle, les légistratives et les communales), nous avons  voulu connaitre l’état de participation de la femme Mutwa  aux prochaines élections générales de 2020. M. Nengo a indiqué que l’Uniproba a constaté qu’il ne faut pas  que la femme Mutwa s’occupe seulement de la poterie et d’autres activités génératrices de revenus, mais également qu’elle contribue dans le développement et dans la vie du pays. Plus précisément elle doit participer aux différentes instances de prises de décisions .Pour ce qui est de la participation aux prochains scrutins, M. Nengo  a informé que l’Uniproba a depuis longtemps mené des séances de sensibilisation des femmes Batwa pour qu’elles puissent élire mais aussi se faire élire en vue de participer et de contribuer dans le développement du pays comme toutes les autres femmes burundaises.  M. Nengo a également mentionné que sur la liste des Batwa qui vont représenter l’Uniproba dans les deux chambres du Parlement    burundais figurent aussi des femmes Batwa.« En plus de celles qui vont nous représenter dans les deux chambres du parlement, nous avons des femmes Batwa qui vont se faire élire dans d’autres     postes », a affirmé M. Nengo. Il a profité de cette occasion pour enfin demander de toujours  prendre en considération les quotas qui ont été attribués aux Batwa   dans la mise en place des conseillers communaux et collinaires. « Nous demandons que les Batwa soient représentés  dans  toutes les instances de prise de décisions afin qu’ils puissent donner leur parts dans la construction et le développement du pays», a insisté M. Nengo.


Avit Ndayiragije

Ouvrir