Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

zone urbaine de kanyosha> Contribution de l’association Terintambuko à l’auto-développement économique de la population

Dans le cadre d’auto-développement économique de la population, une association «Terintambuko» a été fondée afin d’encadrer les membres à travers un projet d’épargne et de crédit dénommé «Shigikirana». Dans un entretien accordé à la rédaction du journal «Le Renouveau», le mercredi 13 mai 2020 au quartier Ruziba zone Kanyosha dans la municipalité de Bujumbura,  le représentant légal de ladite association, Augustin Nimbona, a indiqué que  le pas déjà franchi est satisfaisant. Aussi, dans le cadre de l’encadrement de la population, une coopérative Twiyunge Kanyosha a été créée.photo 5


Le représentant légal de l’association «Terintambuko», Augustin Nimbona a fait savoir que ladite association a été fondée en 2012. La principale activité a été d’encadrer les membres en particulier et la population en général à l’auto-développement économique à travers le projet d’épargne et de crédit dénommé «Shikikirana», a-t-il ajouté. M. Nimbona a expliqué qu’il y a eu création de quatre-vingt-huit groupements intégrés dans leur projet  d’épargne et de crédit grâce à l’encadrement de la population. Il a signalé qu’au sein de ces groupements, les membres épargnent et des petits crédits leur sont accordés en fonction de leurs cotisations. Il a ajouté qu’une brochure a été conçue à l’aide de la formation sur la conception, l’élaboration et la mise en exécution d’un projet donnée par un expert. M. Nimbona a également indiqué que le commerce de certains produits alimentaires et l’agriculture sont les principales activités accomplies par les membres de ces groupements.En plus, a-t-il souligné, parmi quatre-vingt-huit groupements, soixante-deux  ont créé une coopérative «Twiyunge Kanyosha» qui exerce des activités commerciales. Le représentant légal de l’association «Terintambuko» a dit que l’association se prépare aussi à ouvrir une coopérative «Terintambuko Muha». Notre interlocuteur salue le pas franchi par cette association sans l’intervention des bailleurs. Toutefois, il déplore le manque des moyens financiers  pour satisfaire les demandeurs de crédits car les cotisations des membres sont insuffisantes. M. Nimbona demande au gouvernement de les assister dans leur objectif de financer les projets des  coopératives.


Claude Hakizimana (stagiaire)

Ouvrir