Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ACIDECO TUBEHONEZA> L’agrobusiness

La rédaction du quotidien  Le Renouveau, s’est rendue  le lundi 11 mai 2020 à  Buhinyuza, tout près du quartier Carama en commune urbaine de  Ntahangwa pour constater l’état des lieux des activités des jeunes regroupés dans une association nommée Action citoyenne pour le développement communautaire Tubehoneza.  Nous avons constaté qu’ils ont réalisé un projet de riziculture à travers la coopérative  « Tubehoneza »  dans le but de la création d’emplois.riz31

Dans un entretien avec le représentant légal   de l’Acideco Elie Nizigiyimana, il nous a parlé du projet réalisé par son association. « Nous avons une coopérative Tubehoneza, œuvre de l’Action citoyenne pour le développement communautaire  Tubehoneza qui a sa personnalité juridique depuis 2017. La coopérative s’inscrit dans le cadre de la stratégie globale de cette association qui consiste à la promotion de l’emploi pour les jeunes. » Il ajoute que : « nous avons eu cette idée afin d’initier la coopérative qui est une meilleure stratégie de mobiliser la jeunesse  autour des activités économiques  pour le  développement du pays. » Ainsi, les membres ont créé  une activité agricole génératrice de l’emploi. «Depuis  le lancement des activités, nous avons créé une activité génératrice  de l’emploi et des revenus dans le domaine de l’agrobusiness. Nous avons investi dans la riziculture. Nous avons effectué une descente avec tous les membres de l’Acideco  dans nos champs de rizière ici à Buhinyuza là où  nous réalisions notre activité génératrice de revenus », informe-t-il.A part la riziculture, ils font le commerce du riz.  « Notre objectif  est de lutter contre la pauvreté à travers l’agrobusiness. » dit-il. Pour ce, « nous voulons étendre notre capacité  de production ». Bien plus, « nous  souhaitons également  entreprendre la vente du riz et faire la transformation agro-alimentaire ». Pour cette saison culturale, la récolté attendue sera bonne.


Apollinaire Ndikuriyo(stagiaire)

Ouvrir