Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

PERIODE ELECTORALE DE 2020> Clin d’oeil aux enseignants

Les enseignants sont priés d’adopter un comportement responsable pendant cette période électorale afin de réaliser efficacement leur tâche d’éducateur comme à l’accoutumé. Ils doivent savoir que l’école est un milieu apolitique. Cela ressort dans un entretien du mercredi 13 mai 2020 avec le représentant de la coalition « Bafashebige » en province de Rumonge en même temps directeur du lycée communal de Karonda, Antoine Nsengiyumva.ANTON1

D’après M. Nsengiyumva, les enseignants doivent adopter un comportement responsable dans cette période électorale afin de réaliser efficacement leur tâche d’éducateur comme à l’accoutumé. Pendant la période électorale, il s’observe souvent des enseignants qui usent leur pouvoir en intimidant les élèves d’appartenir à tel ou tel autre parti auquel ils adhèrent. M. Nsengiyumva a indiqué que certains enseignants le font souvent en disant aux élèves que celui qui n’adhère pas à leur parti ne va pas réussir dans son cours. « Cela déstabilise l’élève et peut également entrainer son chec scolaire, connaissant que les élections arrivent au moment où les élèves se préparent aux examens de fin d’année », a-t-il souligné.M. Nsengiyumva a fait savoir que pendant la période électorale, la plupart des enseignants se concentrent de plus en plus sur les élections et donnent un peu de temps à la tâche qui leur est confiée. Selon lui, les enseignants ont le droit d’élire et de se faire élire, mais cela doivent se faire après le travail afin d’éviter la perturbation des activités scolaires. Ils doivent se hâter à terminer les programmes et à accomplir efficacement leur tâche. Il a signalé que les éducateurs doivent savoir que le milieu scolaire est un lieu apolitique, il en est de même pour les représentants des partis politiques. « Les élèves sont beaucoup sollicités pendant la période électorale du fait qu’ils sont faciles à tromper, mais cela doit être fait avec une vigilance pour ne pas perturber les élèves tout en sachant qu’après les élections la vie continue et ces dernières ne vont pas stopper les activités scolaires. », a précisé M. Nsengiyumva.

Les directeurs des écoles doivent être vigilants dans cette période électorale

Le représentant de la coalition « Bafashebige » en province de Rumonge, M. Nsengiyumva, a interpellé les directeurs des écoles d’user de leur vigilance dans le suivi des activités des enseignants. « Cela leur permettra d’être toujours présents au travail et, accomplir leur tâche comme à l’accoutumé. », a-t-il ajouté. Il ne faut pas que les élèves soient victimes du mauvais comportement des enseignants qui ne remplissent pas leur tâche comme il faut pendant cette période. Sachant que tout commence sur le banc de l’école, il a précisé que les élèves  sont les dirigeants de demain et ont, eux aussi besoin des connaissances suffisantes. C’est pour cette raison qu’il serait mieux que même les campagnes se fassent loin des établissements scolaires afin d’éviter tout dérangement envers les élèves.Le représentant de la coalition « Bafashebige» en province de Rumonge en même temps directeur du L.co. Karonda, M. Nsengiyumva, a terminé en appelant les enseignants à être un modèle aux élèves dans leurs actes et éviter de montrer aux élèves leurs appartenances politiques, surtout en milieu scolaire. Il a également appelé les élèves d’être vigilants et consacrer tout leur temps à la préparation des examens de fin d’année.  

Julien Nzambimana

Ouvrir