Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MILIEU SCOLAIRE> Education à la santé bucco-dentaire

La santé bucco-dentaire devrait, au niveau des soins de santé primaires, être intégrée dans le cadre plus large des maladies non transmissibles, elle devrait également s’inscrire dans le programme de santé en milieu scolaire au sens large puisque les compétences fondamentales en santé s’acquièrent dès l’école. Cela est tiré d’un document intitulé « Promouvoir la santé bucco-dentaire en Afrique ». Ce document précise que les écoles jouent un rôle important dans la prévention des maladies. 

Ce document indique qu’une éducation réussie et la bonne santé sont étroitement liées. Les élèves en bonne santé sont moins absents, ont une meilleure capacité de concentration et obtiennent des meilleurs résultats. Les enfants ayant une mauvaise santé bucco-dentaire sont, quant à eux, bien plus susceptibles de manquer l’école ou de voir la majeure partie des bienfaits des activités scolaires les échapper. Plusieurs heures sont perdues chaque année à l’école à cause des problèmes de santé bucco-dentaire. Ces derniers ont, non seulement des répercussions sur les résultats scolaires des enfants, mais peuvent également amenuiser leurs chances de réussir plus tard dans la vie. 


Les obstacles à surmonter Le document

rappelle que les enfants passent une grande partie de leur temps dans des lieux d’éducation, que ce soit à la crèche, à l’école maternelle ou à l’école primaire. Les écoles offrent donc un grand potentiel pour jouer un rôle important dans la promotion de la santé en général et de la santé bucco-dentaire en particulier, mais aussi dans la prévention des maladies. Elles sont souvent un lieu de concentration de la vie communautaire à laquelle participent les parents, les enseignants et la communauté au sens large au gré de multiples activités.  Elles permettent d’atteindre de façon structurée et organisée un grand nombre d’enfants issus de milieux socio-économiques différents. Malheureusement, il existe un certain nombre d’obstacles à la mise en œuvre des programmes de santé bucco-dentaire dans les écoles. Il s’agit de l’absence de financement durable et de personnel formé qui constituent un souci pratique courant. Tandis que sur le plan politique, les priorités des chefs d’établissement, des autorités sanitaires, de celles en charge de l’enseignement et des administrations locales ne tiennent pas compte les unes des autres ou se font concurrence.

 
La collaboration s’impose

 Le même document fait savoir que malgré ces obstacles, la santé scolaire constitue un domaine propice à la collaboration entre les secteurs de la santé et de l’éducation. Le secteur de l’éducation devrait assumer la responsabilité du programme et le pouvoir de décision, tandis que le secteur de la santé devrait intervenir en soutien. Le personnel enseignant devrait jouer un rôle clé dans la mise en œuvre du programme. Les parents et la communauté ont,  en règle générale, une place importante à prendre dans la prise des décisions relatives à l’école. Leur implication dans les initiatives de santé (bucco-dentaire) scolaire favorise leur soutien, l’appropriation et la transparence et contribue à la pérennité. L’implication des enfants eux-mêmes ne doit pas être en reste. Dans le cadre des interventions de santé scolaire fondées sur l’acquisition de compétence, les enfants jouent un rôle actif dans la supervision et réalisation des activités au quotidien.

  
Des interventions essentielles de santé bucco-dentaire en milieu scolaire

Un ensemble des interventions essentielles en santé bucco-dentaire peut  être transposée à l’école. Dans la plupart des zones de la région, ces interventions devraient se concentrer sur la prévention et la promotion de la santé plutôt que le traitement.  Le document précise que les points suivants constituent un ensemble d’interventions essentielles de santé bucco-dentaire qu’on peut mettre en œuvre dans les écoles. Il s’agit des politiques intégrées de santé scolaire qui incluent la santé bucco-dentaire, d’un environnement et des installations favorables à la santé et la promotion de la santé bucco-dentaire. Le document ajoute ainsi le brossage quotidien des dents en groupe avec un dentifrice au fluor et des modalités de suivi participatif mobilisant les parents et la communauté. Le recoupement de la plupart des interventions avec d’autres actions de santé scolaire ne devrait pas être considéré comme un problème. De plus, les interventions de santé bucco-dentaire ont plus de poids lorsqu’elles sont pleinement intégrées à l’ensemble du programme de santé scolaire. 

LU POUR VOUS PAR : EMELYNE IRADUKUNDA

Ouvrir