Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Infrastructures routieres> Entretien pour leur durabilité

Souvent, pour diverses raisons, il arrive que les routes soient détruites. A différents endroits, il y a des nids-de-poules. Il arrive aussi que les caniveaux soient bouchés. Ce qui entraîne une destruction progressive des routes. La population intervient quelques fois et mène des initiatives d’entretien de ces routes, une chose à saluer.routière


Dans différents coins de la capitale Bujumbura, les routes sont dans un état défectueux. Parfois, cela est la conséquence des pluies abondantes qui tombent et  les eaux de ruissellement détruisent ces infrastructures routières. Parfois, cette situation est causée par l’état vétuste de ces infrastructures. Devant cet état de choses, la population commence à comprendre qu’elle doit agir. Dans différentes localités, la population prend des initiatives pour entretenir les routes. En effet, certaines gens croient  qu’il revient à l’Etat de construire et d’entretenir ces infrastructures routières. L’implication de tout un chacun dans l’entretien s’avère très nécessaire. Ces initiatives de la population sont, certainement, consécutives aux problèmes que la population rencontre suite à l’état défectueux de ces infrastructures. Les conducteurs de véhicules en diraient plus. Ils reconnaissent en fait qu’il y a des cas d’accident qui sont causés par  les chauffeurs qui font des manœuvres pour éviter par exemple un nid-de-poule et cognent,  malheureusement, un autre véhicule. En plus de cela, les propriétaires des véhicules estiment que si les routes sont défectueuses, cela occasionne des pannes des véhicules et appellent à des réparations répétitives avec toutes les dépenses que cela engendre. Les gens ont découvert qu’il faut réagir pour éviter certaines conséquences. Ainsi, ils prennent souvent du sable ou la terre battue pour remplir les nids-de-poule. A d’autres endroits, ils utilisent les petits cailloux. Le curage des caniveaux pour éviter la destruction progressive des routes suite aux eaux de ruissellement est un autre aspect que la population traite. Ceux qui le font disent qu’il ne faut pas toujours attendre l’Etat pour mener de petits travaux que la population peut effectuer, quand on fait face à des problèmes liés à cet état des choses. Ceux qui font ces actions  demandent aux conducteurs de véhicules de leur donner, à volonté, une petite somme d’argent. Et, comme ces initiatives sont à encourager, certains propriétaires ou conducteurs de véhicules leur donnent de l’argent et saluent cette pratique. 


ALFRED NIMBONA

Ouvrir