Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

domestiques> Grossesses non désirées

La prévention des grossesses non désirées chez les jeunes est une préoccupation de tout un chacun. C’est aussi une préoccupation du «Centre ombre de la femme (Cofem). Ce centre appelle tous les jeunes en général et les domestiques en particulier de se prévenir contre les grossesses non désirées car ces dernières freinent le développement. domestiques


Selon l’assistante chargé de la Promotion des droits à la santé sexuelle et reproductive au sein du Cofem, Anick Dusenge, la prévention des grossesses non désirées chez les domestiques est une préoccupation de tout un chacun. C’est pourquoi, le Cofem organise des sensibilisations à l’endroit des domestiques sur ce thème. Elle a fait savoir que les domestiques sont le plus souvent des jeunes qui n’ont pas assez d’informations concernant la santé reproductive. Aussi, elle a signalé que peu de personnes donnent  des informations à cette categorie. Cela fait que les grossesses non désirées se remarquent beaucoup plus chez les domestiques.Mme Dusenge a indiqué que les enseignements organisés à l’endroit de ces personnes sont centrés sur l’abstinence et l’utilisation des méthodes contraceptives en cas de nécessité. Normalement, les séances de sensibilisation concernent les garçons et les filles. Elle a précisé que les filles sont plus nombreuses à répondre dans les séances de sensibilisation parce que les conséquences des grossesses non désirées touchent directement les filles. Ainsi, Mme Dusenge a indiqué que les domestiques qui ont déjà bénéficié de ces enseignements ont témoigné qu’ils  sont d’une importance capitale. Elles reçoivent une valeur ajoutée  concernant la santé reproductive.    Mme Dusenge a interpellé tous les jeunes domestiques de toujours être prudents car les grossesses non désirées constituent un handicap pour le développement. Aussi, elle leur a conseillé de chercher chaque fois des informations sur ce sujet. Elle a aussi interpellé les employeurs de donner du temps pour que les domestiques puissent participer dans des séances de sensibilisation. Il y a des employeurs qui empêchent leurs employés d’aller dans ce genre d’enseignements. Or, ils devraient être les premiers à sensibiliser leurs employés sur la prévention des grossesses non désirées 

Fidès Ndereyimana

Ouvrir